32 morts, majoritairement des enfants, dans un accident a Goma

Goma en bleu

Au moins 32 personnes, en majorité des enfants, ont été tuées mardi près de Goma dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), percutées par un camion dont le chauffeur a perdu le contrôle en dévalant une pente, a-t-on appris auprès des autorités locales.

L’accident s’est produit vers 08H30 (06H30 GMT) dans le village de Bukumu, à une dizaine de kilomètres de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est), lorsque le chauffeur d’un camion transportant des planches de bois, a percuté violemment un groupe de personnes près d’une source d’eau, a indiqué à l’AFP le chef de Bukumu, Mwami Butsitsi.

« Il y avait beaucoup d’enfants qui puisaient de l’eau », a affirmé M. Butsitsi, sans préciser leur nombre, soulignant que « chauffeur est vivant, mais gravement blessé ».

La veille de l’accident, selon ce chef, le chauffeur du camion avait passé la nuit à 5 km de Bukumu en raison d’un « problème de frein » sur son véhicule, avant de prendre la route mardi matin pour Goma. Il venait de Rutshuru, à 60 km au nord du chef-lieu du Nord-Kivu.

Les accidents de la route sont fréquents en RDC, en raison du mauvais état des pistes et des véhicules, souvent surchargés en passagers installés en équilibre sur les marchandises, et de l’imprudence de certains chauffeurs.

Début novembre 2010, 39 personnes avaient trouvé la mort dans l’accident d’un camion transportant une centaine de passagers, dont le chauffeur était en état d’ébriété, sur la route nationale Kinshasa-Kananga (centre).

(©AFP / 19 avril 2011 13h15)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *