Le monument de la place de l’Indépendance : UN ARBRE QUI CACHE LA FORET

Pour vous qui vivez loin de Bukavu, vous pouvez être trompé des travaux de réhabilitations des infrastructures qui se font à Bukavu, on vous a longtemps menti que tout va bien ici à Bukavu et que la ville est entrain d’être reconstruite « quel mensonge ? » C’est vrai que depuis un certain moment nous voyons des chinois qui touchent et retouchent certains endroit en essayant de les perfectionner mais quand ils terminent après quelque temps l’endroit retouché ou réhabilité reprend son visage d’avant… On construit le sois disant monument mais juste à quelque mètre la route et en délabrement total la route est toujours boueuse et les canalisations ne sont pas faites on se demande si la province manque l’argent pour réhabiliter les canalisations ou quoi…

Place de l'Indépendance, mars 2011

Comme vous pouvez le remarquez sur ces photos, ce monument n’est pas si merveilleux comme ceux que nous voyons ailleurs mais quand on vous dit l’argent qui a été financé pour sa construction ? C’est un montant colossal qu’on aime même pas à communiquer au peuple mais selon les dires le montant est  de 800000$ pour seulement la construction de ce monument que le peuple boude et d’ailleurs ce n’est pas le monument promis qu’ils ont construit la maquette montrée en 2006 n’est pas  celle qu’on nous a construite. La population bukavienne pense que construire ce monument aujourd’hui c’est une récupération politicienne. Parce que le monument promis en 2006, pourquoi on a laissé passé tout ce temps pour commencer à le construire aujourd’hui ? Vraiment c’est la question majeure que la plupart de sud kivucien se pose aujourd’hui ? Quelque part il y a quelque chose de louche…

Notre Correspondant a Bukavu

6 réponses sur “Le monument de la place de l’Indépendance : UN ARBRE QUI CACHE LA FORET”

  1. C’est vraiment malheureux !! La dernière fois que j’ai été à Bukavu j’ai eu les larmes aux yeux ! La ville ressemble de plus en plus à un grand village ! Presque pas de routes, contructions anarchiques par-ci par-là ! Franchement c’est décévant ! Et au lieu de donner priorité à autre chose comme l’éclairage publique partout dans la ville où acheter des transformateurs pour permettre au gens d’avoir l’éléctricité 24h sur 24 et cela aiderai à reduire le taux d’insécurité, on investit 800.000 Usd pour un monument qui ne servira en rien alors rien du tout à la population de Bukavu !

  2. la volonté politique peut faire des choses qui renforcent la capacité d’un État à trouver des solutions efficaces à ses problèmes. Bravo à ce monument qui va redorer l’image de notre belle ville. Ayant la culture de compromis pas de confrontation. Ce boulot est bien fait. Tout projet peut subir des ajustements à cause des incertitudes qui provoquent des turbulences en cours de réalisation. Nous devons maintenant faire preuve de gestion et de maintenance de ce monument dans une dynamique d’amélioration continue pour plus de visibilité et de transparence. Bravo à nos administrateurs. Tulikuwa nayo ? Je suis étudiant au deuxième à l’ENAP.

    1. N’importe quoi ! Quand est-ce que les congolais vont se rendre compte que rien ne marche dans ce pays?
      Tu félicites les administrateurs pour ce monument et à la fin tuli kuwa nayo ! Quelle bête reflexion ! COmme pour dire quand on a pas ce qu’on veut il faut se contenter de ce qu’on a !! Félicite les aussi pour la route qui va de nyawera vers la mosquée qui est presque inexistante que j’ai vu lors de mon dernier passage à Bukavu !

    1. Le journaliste à pour rôle d’informer la population tout en restant neutre !! Je ne vois aucun mal à cet article ! Le journaliste qui l’a écrit n’a fait que donné son point de vue et celui de la population Bukavienne !!
      Monsieur vous devez comprendre que le Congo n’est plus à l’heure du fanatisme ! Quand on voit quelque chose qui ne marche pas on le dénonce !!! C’est pas croyable !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *