Savoir plus sur la Compagnie BANRO25 Commentaires

Par admin
Posté le 28 avr 2011 à 2:56

Merci de nous lire en ce moment, nous vous proposons cet article en ce jour avec comme  objectif  de vous demander votre collaboration à pouvoir nous aider à informer les congolais d’ici et d’ailleurs  sur le progrès que connaît aujourd’hui la province du Sud Kivu grâce à la présence d’une compagnie canadienne BANRO qui réalise des projets grandioses impliquant la population en faveur de communautés entourant ces sites. Deux termes, ambition et détermination, décrivent mieux l’approche qui a caractérisé le cheminement des activités de cette compagnie, si l’on considère le contexte sociopolitique qui prédominait dans la province en 2004, année du début de ses activités d’exploration dans les concessions de Twangiza dans la chefferie de Luhwinja, Namoya dans la province du Maniema, et Kamituga et Lugushwa  dans le territoire de Mwenga. Alors que la situation sécuritaire demeurait fragile et que seules certaines organisations humanitaires et onusiennes osaient s’aventurer dans les coins reculés de la province, Banro prendra toutefois les risques de débuter ses travaux de prospection aurifère en s’écartant de normes traditionnelles qui, souvent, déterminent l’injection d’un investissement prive dans les zones qualifiées à haut risque.

Le site

le site

Le début de ses activités coïncida avec la sortie du rapport des Nations Unies sur le lien entre l’exploitation  illicite de ressources naturelles et les conflits armes au Sud Kivu. Ce rapport avait un impact sur la compagnie car elle engendra de suspicions et une perception négative populaire qui , progressivement est en train de changer si l’on considère l’allure que Banro est en train de prendre, surtout avec la construction en cours de la première phase d’une mine d’exploitation d’or a Twangiza situe dans la chefferie de Luhwinja en territoire de Mwenga, a plus de 80km de la ville de Bukavu. A noter aussi que cette compagnie n’avait aménagé aucun effort pour éduquer les populations locales et les dirigeants provinciaux sur l’importance que sa présence pourrait avoir sur l’image et la transformation de la province du Sud Kivu.

Une école a Luhwinja

Je vous envoi cet article pour que nous soyons tous des ambassadeurs et premiers défenseurs des intérêts de notre province, en refusant que le Sud Kivu soit considéré comme « la capitale mondiale du viol » mais où l’on respire déjà la paix et le développement par la présence  des investisseurs qui côtoient déjà le milieu. Je suis professionnel des medias, et j’ai toujours eu des opportunités de suivre de près le travail de cette compagnie qui transforme aujourd’hui nos villages en villes industrielles. Plus de 1000 jeunes, formes dans différents  domaines de la ville sont cachés dans le petit village de Luhwinja ou ils ont trouvé de l’emploi, les uns après les études les autres dans le désespoir du chômage des années après leurs formation universitaires, d’autres encore plus de dix ans après une vie dans les carrières de minerais sans aucun  impact social même dans leurs familles.

Quelques travailleurs de Banro

La sécurité dans les milieux affectes par le projet, les routes bien construites, l’eau potable dans différents villages, le développement des infrastructures scolaire [ à Luhwinja, Namoya, Kibiswa a Shabunda…]  sanitaire[ luhwinja, lugushwa, accompagné de dons en médicaments et appareils modernes aux hôpitaux de Burhinyi, Kamituga, Nyangezi via BDOM, Hôpital de Panzi, Hôpital provincial général de référence de Bukavu,…] et ecclésiale [ Luhwinja] dans le cadre de la délocalisation des populations…], des interventions humanitaires et sociales en cas de besoin, la réhabilitation des espaces de jeux pour la jeunesse [ terrain de basket du Lycée Wima, et du corps de la paix ]…sont au rendez- vous au Sud Kivu sous l’accompagnement de la Fondation Banro, un département  qui s’occupe de la responsabilité sociale de la société  en appuyant les projets de tout genre propose par les communautés entourant ces sites d’exploitation.

Mechanical Skills

Bref aperçu,

–          A  Twangiza ; la société est en pleine phase du développement est exploitation.

–          A Namoya dans le Maniema, Banro transite bientôt dans l’exploitation après 5 ans d’exploration

–          A Kamituga, l’heure est à l’exploration

–          A Lugushwa l’exploration se poursuit

-/-

La société n’a qu’une priorité maintenant à Twangiza, produire le premier lingot d’or avant la fin de l’année 2011. Ça sera un grand jour pour les sud kivutiens  tous les congolais en général car une porte qui ouvrira les sud kivutiens à plusieurs opportunités. La production du premier lingot d’or sera une preuve que le Congo en général et le Sud – Kivu en particulier est redevenu un terrain propice pour l’investissement privé. Le Sud Kivu est devenu un terrain des medias étrangers qui ne viennent que pour couvrir les événements liés au viol, phénomène qui fait déjà bien son business pour les uns et appauvrissent les autres, l’heure est au changement du discours, le Sud kivutien devrait apprendre désormais à vendre une autre image qui pourra être bénéfique a la province en long termes.

 

Netrosa

Journaliste Reporter/BKV

 

 

Lire aussi:
Publicité

25 Commentaires

  1. Arsene Chabene

    je suis content de la societe mais est ce que pour nous les futures lisenciers en informatique et technologie aurons aussi de boulots? BANRO CORPORATION

    Voter : Thumb up 0 Thumb down 0

  2. Bienvenu MULINDWA

    Nous aimons Banro. Elle est une entreprise qui peut contribuer au développement (infrastructures de base surtout) de notre pays en général et et notre province en particulier.
    Néanmoins, nous nous posons la question de savoir pourquoi tant de confidentialité en matière fiscale. Banro peut-elle nous informer des impôts et taxes divers qu’elle a payé au fisc congolais pour l’exercice fiscal 2012 comme le prévoit un des principes de l’OCDE?
    Je crois que Banro contribuerait efficacement au développement de notre pays si:
    -elle publiait annuellement les divers impôts et taxes auxquels l’astreint la législation minière. Cela permettrait au bas peuple que nous sommes d’avoir un œil sur la contribution des recettes minières au développement socio-économique de notre pays
    -elle publiait la convention minière conclue avec le Gouvernement et nous informer des éventuelles exonérations dont elle jouit et qui résultent de la même convention
    Je finis par une question: existe-t-il un syndicat au sein de Banro et accueille -t-elle des chercheurs?

    Voter : Thumb up 0 Thumb down 0

  3. Robert Tunda Nyamatomwa

    Je suis tres touche’ par le present article qui montre un autre visage de ma province,car souvent,il n’ya que de mauvaises nouvelles du genre:guerre,viols,pillages,assassinats…etc Moi qui vit et travaille a Lubumbashi quand je vois des projets ee telle envergure,on doit se preparer a rentrer un jour pour faire profitter notre province de l’expertise de ses fils. R. Tunda Nyamatomwa

    Voter : Thumb up 1 Thumb down 0

  4. ghislain magabe muderhwa

    nous sommes particulierement ravi des vos efforts fourni, il est vrai que ce n’est pas facile d’integer l’inovation d’une echelle comme Banro je suis spécialiste en devéloppement rural je maitrise le comportement des populations rural face à une innovation à caractere indistrie l’essetiel dans tout ca c’est de continuer à contribuer au developpement du milieu c’est seulement apres qu’ils comprendront . a part cela je suis curieux de savoir vraiment je m’excuse m’excuse s’il ya un plan envisagé apres exploitation où le gent peuvent encore faire l’agriculture au cas le sol n’a plus de quoi exploiter.
    tres responsable j’habite tout pres du centre de tracabilité de Bukavu CRM aussi responsable d’un groupe sage du milieux je suis entrain de trouver que le centre se deteriore du jour le jour or on s’en rejoouissait déjà car loin de faire la beauté du milieu nous espérions dejà nous voir entrain d’etre employé personnellement je parle bien l’anglais le francais le swahili lingala et un grand activiste du developpement . je vous remercie beaucoup de cet esprit de nous faire jouir de la richesse de ce pays mais plus particulierement à participer au developpemnt de notre pays

    Voter : Thumb up 0 Thumb down 0

  5. asifiwe

    commentaire: nous serons avez vous moralement et/ou physiquement, quand visiblement nous verrons que vous êtes sociétés privées à double intérêt « privé et public », car vous, exploitant privé, devant le public,…

    Voter : Thumb up 0 Thumb down 0

  6. Blaise BIGANIRO

    Nous saluons et apprécions les activités que mène Banro dans la province du sud kivu et surtout la création de l’emploi aux congolais,mais aussi nous voudrions que Banro fasse des grands projets en faveur des sud kivussiens en particulier et les congolais de tous les coins du pays en général.Que vive Banro , que vive la RDCongo.Courage!

    Voter : Thumb up 1 Thumb down 1

  7. Esopa

    Mes frères arrêtons de rêver et d’applaudir ces multinationales..commee Banro et autres, qui saignent notre pays en ressources et vies humaines. STOP. Apprenons à lire les vérités cachées, que les amis du droit de l’homme écrivent:

    http://slapp.ecosociete.org/ . Merci

    Voter : Thumb up 2 Thumb down 0

  8. AIMEE KARUMBA

    j’aime Banro et tout ce qu’il fait dans notre province du Sud-kivu et surtout dans notre ville de Bukavu. chaque fois nous entendons Banro engage des personnes, alors nous nous demandons ou est-ce qu’il affiche les offres d’emploi. nous parcourons toute la ville entrain de chercher l’emploi sans trouver et apres nous allons apprendre que Banro a engagé. nous demandons au Banro de pubier ses offres sur internet ou tout le monde peut acceder facilement. j’aimerai obtenir un poste dans cette societe Banro.

    Voter : Thumb up 1 Thumb down 0

  9. GODFREY TIDE SANGA

    j’aime Banro.et je le souhaite bonne chance pour l’exploitation fidele et securisees des minerais de mon cher pays congo.car maintenant les congolais beneficieront de leurs richesses
    et j’aimerai travailler avec eux avec charite
    bonne chabce BANRO
    ce godfrey tide fom butuza centre mais pour le moment je vis au zanzibar

    Voter : Thumb up 1 Thumb down 0

  10. Jonas KACHIGA B.

    @didi Kabamba et @ Vyannee, je comprend tout à fait votre réticence et la méfiance qui découlent des soit -disant  » bonnes oeuvres » des dites multinationales! Néamoins,je crois que l’Auteur voulait surtout attiré notre attention sur un VRAI PROJET digne de ce nom en ce qui concerne l’exploitation minière au Kivu! Car si je vous disais dans quelle etat se trouve la Sominki(société miniere du kivu),vous veriez que la construction de cette usine est une bouffée d’oxygène pour l’economie minière du Kivu et de la RDC! C’est vrai que ces PREDATEURS vont se gavés,C’est vrai que c’est PAS ASSEZ ce qu’ils ont fait,Mais entre laisser les minerais « pourrir » dans le sol ou qu’un petit villagois le chercher avec une pioche et une pelle au risque d’etre ensevelli par un éboullement,JE PREFERERAI mille fois une usine avec des moyens conséquents et qui donne du boulot à non pas une ;Mais plusieures familles villagoises,une usine qui construise un hopital,une école ect…. Sinon dans ce cas nous n’avancerons jamais si on suit votre logique de ne pas accepter des investisseurs! Puisque nous n’avons AUCUNE téchnologie .Nous sommes obligés AU DEPART d’accepter cette réalité et souhaiter dans l’AVENIR ça en affranchir à la maniere de la Chine! TOZA NA CHOIX TE ! BAIBAKA NA BANGO KAKA! TALA KUTU AWA NA POTO NDENGE BAZO SASA BANDEKO NABANGO NA DELOCALISATION ET BONGO BISO!!

    Voter : Thumb up 4 Thumb down 0

  11. Les congolais sont de bons rêveurs!

    Voter : Thumb up 1 Thumb down 1

  12. Hidden due to low comment rating. Click here to see.

    Votes Négatifs. Bon ou Mauvais?: Thumb up 0 Thumb down 5

  13. Voici un deuxième journaliste qui vient de se plaindre et veut se protéger contre les paroles peu courtoises de nos lecteurs.
    Pourquoi massacrons nous notre propre pays, notre propre province?

    Voici que je dois redire, Mungu tu, c’est vraiment difficile d’essayer de faire quelque chose pour les congolais, très difficile.

    Nous ne participons jamais, nous ne contribuons jamais mais quand il faut des analyses (négativistes surtout) on est les premiers.

    Wow..

  14. Netrosa

    Merci d’avoir publié l’article, les réactions sont toujours les bienvenues
    seulement je vous ai attache ma petite présentation pour votre information.

    Y’a t il moyen de modifier cela avant le temps
    Merci pour la compréhension.
    Franche collaboration

    Voter : Thumb up 4 Thumb down 0

  15. Vyannee

    Mme, permettez moi de vous rapeler que votre travail c’est d’informer la population et non pas faire une propagande aveugle. Votre metier rencontre en quelque sorte celui de l’enseignant. Imagine si tous tes enseignants et professeurs t’avaient donne une mauvaise formation.
    Quand vous ecrivez comme Journaliste, sachez que beaucoup des gens vont lirent et certains vous croient au mot. Je vous supplie de ne plus jamais ecrire des histoires pareil. si vous cherchez du travail chez BANRO, envoyez votre CV et les responsable vont apprecier. Il ne faut jamais prendre des responsabilite que vous ne saurez pas assumer.
    Je repete, chaque societe commerciale a des projets communautaires. Et vous devez savoir que ces projets ne sont pas concu pour le bien ni du pays ni de la population. c’est pour le bien de la societe meme qui a besoin de vivre en harmonie avec les autoctones. Les financements de ces projets ne viennent pas du capital mais plus tot de la marge extra ou parabeneficiaire. donc une fois tu vera BANRO faire une oeuvre sociale, sache qu’ils ont fai au dela des previsions beneficiaires. Va dans le bas congo et voir les oeuvres des autres societe petroliere.. qui arrive a payer comme taxe 33% du Budget National et ajoute des projets communautaires.
    N’essayons pas a aveugler la population mais aidons la Population a voir claire et prendre sa cause en main.
    Bonne chance Madame et Courage au Peuple bien aime du Sud Kivu… vous avez beaucoup endurer, que personne ne nous distrait!

    Voter : Thumb up 0 Thumb down 3

  16. Romain MIRINDI

    Bonne caracteristique pour les congolais..vous savez quoi? ET BEN., LA CULTURE DE LA CONTRADICTION, DE TOUJOURS NEGATIVISER ET DIABOLISER LE PROCHAIN EN LIEU ET PLACE DE SOULIGNER SES QUELQUES SIGNES POSITIFS(minimes soient -ils). Sommes nous maudits ou comment? la 1ere intervention n`est pas à encourager Ces Petites initiatives. BANRO, UNE FIRME ETRANGERE QUI EXPLOITE CHEZ NOUS ET POSE DEJA QUELQUES GESTES DE DEVELOPPEMENT…VOULEZ VOUS VRAIMENT QU`ELLE EN VIENNE OU PAR RAPPORT AU PERE DES 5 CHANTIERS QUI GERE TOUTES LES RESSOURCES DE LA RDC SANS SALIRES AUX FONCTIONNAIRES NI SOLDE AUX MILITAIRES, SANS PROTECTION DES CITOYENS AVEC LEURS BIENS, SANS INSTRUCTION ET SOINS MEDICAUX APPROPRIES A TOUS……….
    AVANT DE TENTER D`OTER LA POUTRE DANS L`OEIL DU VOISIN, IL EST GRANDEMENT AISE D`OTER LA PAILLE DANS LE SIEN…QUE VIENT FAIRE LA COMPARAISON OU MIEUX LA LIAISON DU JOURNALISME ET DE LA PROPAGANDE COLLEE A CETTE VAILLANTE FILLE DU SUD KIVU POUR AVOIR FELLICITE L`OEUVRE AMORCEE A LUHWINJA? MUJI HESHIMIE WANDUGU , CONGO IKO KU CRICK

    Voter : Thumb up 4 Thumb down 1

    • Vyannee

      Salut, Je ne sais pas pourquoi quand l’Europe ou l’etranger comme disais Mobutu donne 1 Kg d’aspirine, cela doit etre mediatiser. Dans cet article on parle de ce que BANRO a fai au congo et non pas ce que BANRO a emporter du Congo. BANRO est une societe commerciale et non pas une ONG. Chaque societe commerciale doit avoir des oeuvres sociales pour bien exploiter ce qui appartien a la Population locale. Ne faite pas d’idiot peuple congolais. Il est temp de se reveiller. c’est de la meme facon qu’on nous parler des routes, ecole, etc que les belges avaient laisser au pays sans pour autent mentionner ce que la belgique a piller du Congo. Congolais, ouvre bien les yeux et regarde ton avenir!

      Voter : Thumb up 3 Thumb down 4

  17. marcagende

    Ceci n’est pas du journalisme; c’est de la propagande. Ce n’est tout de même pas de la philanthropie. Je voudrais savoir quels genres d’instruments médicaux par exemple ont été fournis à l’hôpital général de référence de Bukavu, parce que je connais d’autres soutiens à cette institution.Quand vous dites BANRO, vous n’avez toujours rien dit sur le capital de cette société, qui détient les parts et combien, quelle est la part du Congo……Je crois savoir que le Mwami de Luhwinja avait été assassiné il y a quelques années en Europe. Y a-t-il un lien?
    N’oubliez pas non plus que la présence d’une société qui produit l’or ne garantit pas la prospérité générale? Au fait, quel est le salaire du simple ouvrier?

    Voter : Thumb up 1 Thumb down 4

    • rasta

      Dans ce cas on fait quoi, on croise les bras? et après?
      Nous sommes… Vous êtes habitué a des reportages négatifs et faits par de blancs, c’est pourquoi la question « journalisme » quand il s’agit de votre propre soeur (si vous êtes congolais).

      déjà vous avancez de théories de tueries en Europe en mettant la question ou le lien avec cette compagnie.

      Il faudra après tout avancer car beaucoup de gens sont bloqués dans le passé et voient le féticheur partout. Changeons nos mentalités. 

      Faites la recherche de banro sur internet, c’est pourquoi il y a google.

      Voter : Thumb up 6 Thumb down 1

      • marcagende

        La recherche de banro sur internet montre que le ministre provincial du secteur n’a eu une idée exacte de la société le 9 octobre 2007, en visitant le site de la société où il a été accueilli par le géologue en chef le ghanéen Chris Banah. C’est une très bonne marque de transparence et de confiance dans les cadres locaux (cfr Justin KYANGA, MMC , 30 octobre 2007). On devrait aussi se rappeler que les mines d’or ont toujours existé, notamment à Kamituga, avec les résultats que l’on sait. vous pouvez aussi trouver dans Mines Alerte, Canada du 24 mai 2004, que Banro a obtenu un jugement de la Cour fédérale américaine contre le Congo (c’est apparemment une juridiction qui n’est pas congolaise). Il est possible aussi de consulter le commentaire à News Releases, du 25 février 2009, Banro Corporation où il est question d’énoncés prévisionnels. Je n’ai pas besoin de reprendre ce commentaire, le contradicteur ci-dessus étant probablement un féru du web. Il faut cesser d’être naïf. A propos, je n’ai pas eu de réponse à ma question: quel est le salaire de l’ouvrier moyen dans cet eldorado? Et quels sont ces hôpitaux équipés?
        Pour le reste, je suis d’accord avec le correspondant qui suggère à votre sœur d’envoyer son CV à la Société. Peut-être pourra-t-elle avoir un poste dans le marketing.

        Voter : Thumb up 0 Thumb down 0

  18. rasta

    ces machines démontrent que les enfants ne vont plus travailler en désordre dans les mines chez-nous, bonne chance dans vos projets et surtout n’oubliez pas les communautés qui travaillent avec vous.
    courage vraiment

    Voter : Thumb up 6 Thumb down 0

  19. ALAIN CHISHUGI

    Aumoins il y a de bonnes choses qui se passent dans au sud-kivu.Nous pouvons en être fier.

    Voter : Thumb up 6 Thumb down 0

    • Vyannee

      C’est de cette facon que nous etions fier quand les belges fesaient semblant de nous construire les Universites et ecole qui aujourd’hui ne servent absolument en rien. Au lieu de vous contacter de ces histoires qui viennent seulement pour vous aveugler, reveillez vous et travailler pour votre avenir.
      Que ce que vos enfants vos heriter? je vois que au moins Marcagende a compris la situation de notre pays. quel est l’avenir de la Province du Sud Kivu ou meme du village ou BANRO travail en rapport avec le congolais? les petites ecoles et autres petites choses que BANRO fais pour nous distraire presente combien de pourcent de ce qu’ils emporte du pays???? Surement personne ne repondra avec exactitute. Fermons nos bouche, ouvrons les yeux, levons nous et preparons l’heritage de nos enfants.

      Voter : Thumb up 1 Thumb down 2

Laissez un commentaire