Une pirogue motorisée chavire sur le lac Kivu, de nombreux disparus2 Commentaires

Par admin
Posté le 25 Avr 2011 à 4:12

Pirogue motorisée sur le lac Kivu

Au moins 38 personnes ont péri dans le naufrage d’un navire lundi sur le lac Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait savoir la Croix-Rouge.

Parti de Minova, près de Goma, le navire transportait des marchandises ainsi que des passagers sur le lac, à destination de la ville de Bukavu. Il s’est retourné et a sombré en pleine nuit, a déclaré le chef de la police du Kivu, le général Augustin Luzembo, selon qui on dénombre 12 rescapés.

« Les services maritimes nous ont dit que 38 personnes étaient inscrites sur la liste des passagers, mais d’après des rescapés, plus de 100 personnes se trouvaient à bord », a déclaré à Reuters Désiré Yuma, chef de la mission de la Croix-Rouge dans le Sud-Kivu

Et selon la radiookapi.net ci bas:

Une pirogue motorisée a chaviré sur le lac Kivu dans la nuit du dimanche à lundi 25 avril. Elle provenait du village de Kasunyu, en territoire de Kalehe et se rendait à Bukavu au Sud Kivu. Selon les premières informations, il y aurait au moins quatre-vingt personnes à bord.

Les armateurs du lac Kivu affirment que seule une dizaine de personnes ont été sauvées, les autres sont portées disparues.

Cette pirogue chargée de marchandises s’est retrouvée aux prises à de fortes vagues.

Selon Pamba Edouard, président des armateurs de Kituku qui rapporte les propos des rescapés, le vent soufflait très fort. Bien que toutes les marchandises ont été jetées à l’eau pour alléger l’embarcation, ajoute-t-il, elle a finalement chaviré.

Le drame s’est produit aux environs des eaux du village de Ruhunde quand la pirogue prenait la direction d’Idjwi avant de se diriger vers Bukavu.

Des piroguiers qui quittaient Idjwi pour le marché de Kituku à Goma ont réussi à sauver quatre rescapés.

Selon la société civile de Minova, des pécheurs ont pu sauver sept autres rescapés qui se dirigeaient à la nage vers le village de Ruhunde.

Aucun autre corps n’a encore été repêché. Des équipes de sauvetage de la force navale, des armateurs ainsi que des pêcheurs se sont rendus le lundi dans la matinée à l’endroit du drame pour tenter de retrouver les survivants.

Pamba Edouard indique que ces équipes ne pourront annoncer le résultat des leurs recherches qu’à leur retour sur la rive à cause des fortes vagues.

Lire aussi:
Publicité

2 Commentaires

  1. Dah!me condoleance pour ma ville,mon pays

Laissez un commentaire