Le docteur Mukwege primé pour son action en faveur des femmes violées3 Commentaires

Par admin
Posté le 24 Mai 2011 à 7:44

Dr Mukwege na victime wa viole

Denis Mukwege, gynécologue-obstétricien, dirige l’hôpital Panzi, à Bukavu, ville de l’est de la République démocratique du Congo. Il a reçu ce mardi 24 mai 2011, à Bruxelles, le Prix international Roi Baudouin pour le Développement 2010-2011, en récompense de son action et soins médicaux apportés aux femmes victimes de viols et crimes de guerre dans sa région.

Ce célèbre gynécologue congolais, âgé de 56 ans, a étudié au Burundi et à Paris. Il a ouvert un service de gynécologie dans le Sud-Kivu, la province congolaise touchée par une catastrophe humanitaire après une période de violence continue. A l’hôpital de Bukavu, reconstruit en 1999, depuis qu’il y travaille, il a opéré, en onze ans – gratuitement – environ 30 000 femmes, victimes de violences sexuelles avec des lésions génitales extrêmement graves.

Le docteur Denis Mukwege n’en est pas à son premier prix. En janvier 2009, il a reçu le prix Olof Palme 2008, toujours pour son action courageuse et tenace auprès de ces femmes.

La France a également marqué sa reconnaissance et son soutien en lui décernant, en 2007, une mention spéciale du prix des droits de l’homme de la République française, non seulement pour son action médicale mais également pour son travail de sensibilisation et actions juridiques sur la question des violences faites aux femmes.
Le docteur Mukwege est également engagé dans plusieurs organisations humanitaires.

Plus de 1 100 femmes violées par jour entre 2006 et 2007

Selon une étude publiée ce mardi 24 mai aux Etats-Unis, plus de 1 100 viols par jour ont lieu en République démocratique du Congo entre 2006 et 2007. Amber Peterman, principale auteure de l’étude parue dans le journal américain de santé publique (American Journal of Public Health), souligne aussi que « selon Human Rights Watch, les violences sexuelles ont doublé en 2009 par rapport à 2008 en RD Congo. »

Sans vouloir rentrer dans les statistiques et les chiffres, le docteur Mukwege, interviewé ce mardi 24 mai par RFI, au micro de Sarah Tisseyre, se dit surtout préoccupé par les viols qui se poursuivent malgré la fin des conflits. Il y a de plus en plus de femmes qui sont violées par des hommes armés mais aussi par des civils. Le docteur Mukwege évoque deux phénomènes ainsi que le manque d’une prise en charge psychologique.

Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi en RDC

Il n’y a jamais eu de prise en charge psychologique de ceux qui sont aujourd’hui des adultes et qui avaient dix ans, lorsqu’ils sont entrés dans la rébellion.

24/05/2011 par Sarah Tisseyre

Le Prix international Roi Baudoin pour le Développement a été créé en 1978 afin de récompenser et soutenir des pionniers qui contribuent de manière exceptionnelle au développement, comme Mohammed Yunus et Paulo Freire.

 

@RFI

Lire aussi:
Publicité

3 Commentaires

  1. olivier MITIMA SHABANI

    Voici les hommes qu’il faut a la place convenable. il mérite de fleurs pour le sacrifice qu’il continue a faire pour les femmes victimes de viol et violences sexuelles. NOUS SUIVRONS TOUS CE CHEMIN BATTU.

  2. Jonas KACHIGA B.

    Merci à ce DIGNE FILS du Kivu pour le dévouement et sacrifice en vue d’apaiser la souffrance de nos,Mères,Soeurs et Filles! MODELE A SUIVRE ,chacun dans son domaine!!!

Trackbacks

Laissez un commentaire