Assassinat de Floribert Chebeya, 4 personnes condamnées a mort

– Les juges militaires membres de la Haute Cour Militaire ce 9/05/2011 à Kinshasa, lors du procès Chebeya à la prison centrale de Makala. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Quatre policiers congolais ont été condamnés à la peine de mort pour l’assassinat en 2010 du militant des droits de l’Homme Floribert Chebeya, un à la prison à perpétuité pour complicité, et trois autres ont été acquittés, jeudi par la cour militaire de Kinshasa, a constaté l’AFP.

La cour n’a pas suivi les réquisitions du ministère public qui avait réclamé le peine de mort contre cinq accusés et 20 ans de prison contre les trois qui ont été acquittés.

Le colonel Daniel Mukalay, chef adjoint des services spéciaux de la police, le chef du bataillon d’élite Simba, son garde du corps, et le chef du protocole à l’inspection générale (IG) de la police — ces trois derniers en fuite — ont été condamnés à la peine de mort pour l’assassinat le 1er juin 2010 à Kinshasa de M. Chebeya et l’arrestation et la détention arbitraire de son chauffeur, Fidèle Bazana, qui n’a jamais été retrouvé.

Un lieutenant avec été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour complicité d’assassinat de M. Chebeya.

Enfin trois autres policiers présents au procès, contre lesquels une peine de 20 ans de prison avait été requise, ont été acquittés par la cour.

Militant respecté et connu, M. Chebeya, 47 ans, a été retrouvé mort le 2 juin 2010 dans sa voiture sur une route en périphérie de Kinshasa, les poignets portant des marques de menottes.

La veille, il s’était rendu avec son chauffeur à l’IG pour un rendez-vous avec le chef de la police congolaise, l’inspecteur général John Numbi, suspendu depuis de ses fonctions.

 

(©AFP / 23 juin 2011 17h37)  via@romandie.com

5 réponses sur “Assassinat de Floribert Chebeya, 4 personnes condamnées a mort”

  1. aba ba soit disant ba magistrat ba mu congo balisomeyaka wapi ?habana ata haya habajuwe defendre ata masomo yabo bazazi yabo bangiachaka basibasomeshe que ku trahir na kufungisha ba innocents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *