Marche de ressortissants de Shabunda a Bukavu4 Commentaires

Par admin
Posté le 16 Juin 2011 à 12:33

Une vue de Bukavu

Deux marches simultanées ont été organisées ce mercredi 15 juin à Bukavu et à Shabunda centre. Les ressortissants de Shabunda à Bukavu ont marché de la place Mgr Munzihirwa à Nyawera jusqu’au bureau du gouverneur. Cette action est  venue en soutien à d’autres manifestants du même territoire qui ont également marché dans les rues de la cité de Shabunda,  à plus de 300 kilomètres à l’ouest de Bukavu.

Tous ces manifestants dénoncent l’insécurité grandissante dans la  plupart des localités de leur entité occupées par les combattants rwandais des FDLR, depuis le départ des FARDC vers des centres de formation au sein de nouveaux régiments.

Environ cent personnes originaires du territoire de Shabunda sont descendues sur le boulevard de la ville de Bukavu, scandant des  slogans contre l’occupation du territoire de Shabunda par les FDLR.
Pour eux, les Interahamwe non seulement pillent, viol, tuent, torturent, mais aussi enlèvent et emportent des personnes dans la forêt.
Cette marche de Bukavu est venue soutenir plus de trois cents autres manifestants venus des sept quartiers de la cité de Shabunda centre. Ces derniers ont aussi marché ce mercredi matin dans les rues de Shabunda jusqu’au bureau de l’administrateur du territoire où ils ont remis un mémo.

Tous  réclament le rapatriement sans délai de tous les combattants rwandais des FDLR encore présents dans leur entité.
Le mémorandum remis à l’autorité territoriale exige, en plus du rapatriement, le retour et le déploiement immédiat des FARDC  à leurs anciennes positions pour imposer la paix.

Les manifestants demandent aussi à la Ceni de prolonger de deux mois les opérations de révision du fichier électoral compte tenu des perturbations enregistrées.

Le vice gouverneur de la province qui a reçu le mémorandum, a promis de soumettre ces revendications au chef de l’Etat.

Lire aussi, concernant l’insécurité à Shabunda et ailleurs au Sud-Kivu:

@RadioOkapi

Lire aussi:
Publicité

4 Commentaires

  1. eric lema

    mes chers compatriotes , vous faites un boulot remarquable , mais on voudrait aussi avoir des images de ce coin de notre pays afin qu’on comprenne encore plus ce qui se passe dans notre pays . Merci pour le boulot et bonne chance à vous tous surtout tenez bon le congolais doit se defendre .. DEbout congolais !!!!

  2. Jonas KACHIGA B.

    Tout à fait d’accord avec mes frères TUKUMOMBO et Eric Lema! C’est vrai que c’est énervant d’avoir seulement une centaine de personnes pour une marche si symbolique! Njo bitu Kagame iko nasema ibi! Kama shiye peke hatu ji teteye,HAKUNA ATAKAYE TUTETEYA!

  3. eric lema

    j’ai bien lu l’article , mais j’ai un sentiment partagé : d’un coté suis content que le peuple manifeste son mecontement face à un gouvernement irresponsable et de l’autre coté suis un peu enervé contre la population de bukavu pcq c’est pas un probleme seulement de ressortissants de shabunda ! comment la population de bukavu ne peut pas accompagné dans cette marche et dire qu’il y avait une centaine de personne bienque c’est fait simultannement ,on veut que la prochaine fois toute la population soit au rendez-vous pour dennoncer l’occupation… debout congolais!!!

  4. TUKUMOMBO

    Que peut-on ajouter encore, cette pauvre population a-t-elle compris ceci:Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs » : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793, article 35. Croyez-vous que le phénomène INTERAMWE avec armes des guerres dépuis 17ans est un hasard????je me demande qu’est ce qu’ils attendent pour négocié avec ces hors la lois car il n’ya aucune différence entre le FDLR HUTU (INTERAMWE) et Le CNDP TUTSI du Général Nkundabatware et Bosco Ntangada que ce pouvoir faible de Kinshasa avait accepter de négocier avec des gens récherché par la cour pénal internationale. et aujourd’hui le CNDP et le PPRD s’associent. Alors qu’est qu’ils attendent pour intégrer le FDLR dans le Fardc? ils l’ont faits avec le CNDP génocidaires aussi. C’est malheureux pour nos fréres et soeurs de Shabunda,Baliga,Lulingu,Nzovu,Kigulube,KOlula,Kampemba,Mulungu,Kitandi,Kamulila,Tshela-Mazi, Buloba je vous demande sincérement de faire comme hier ,les sud-Africains Noirs l’orsqu’ils étaient abandonnés entre les griffes des racistes d’Apartheid,Organisez-vous,prenez-vous en charge comme le disait le défunt Président Laurent Désiré Kabila.N’espere rien de ces meussiers qui siégent à Kinshasa,ils sont là pour leurs Ventres, et leurs besoins animales, ça fait aujourd’hui 17 ans que les Inreramwe sont à L’est du Congo, l’armée Rwandaise pendant l’occupation de 1998-2003 et aujourd’hui sous le label du CNDP n’ont pas neutraliseés le FDLR,le Fardc tout le monde sait que c’est ne pas une armée c’est la honte du 20eme siécle.cependant mes fréres allez-vous continuer à être réfugiés dans votre propre territoire?? se déplacer en permanence: femmes ,enfants ,Vieux, êtez-vous des aanimaux des parcs qu’ont déplaces selon la volonté de gardiens ?? subir les viols ,vols,enlevement, non trop c’est trop,moi je pense qu’il est temps de s’auto-defendre,il fallait dans votre mémorendum de demander des armes avec des encadrateurs ou téchniciens miltaires afin de bouter ces gens au Rwanda ces gens dis-jai les Interwame sont en connexion avec Kinshasa et Kigali n’oublient jamais çà.Mes salutaions divines et angéliques.Tenez bon.

Laissez un commentaire