Les pays membres de la CIRGL invités à concrétiser le déploiement de la Force internationale neutre à l’Est de la RDC

Quelques présidents de pays membres de CIRGL
Quelques présidents de pays membres de CIRGL

(ACP). – Les Parlements et Gouvernements des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) sont invités à prendre des mesures nécessaires et efficaces pour concrétiser dans les plus brefs délais, le déploiement sur le terrain de la Force internationale neutre dans la partie orientale de la RDC, conformément aux décisions de l’Union africaine et de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CIRGL. C’est l’une des recommandations prise par le Forum des Parlementaires de la CIRGL organisé à Kinshasa du 23 au 24 janvier 2013. Les participants ont encouragé le Gouvernement congolais et la médiation ougandaise à finaliser le processus d’évaluation de l’Accord de paix du 23 mars 2009 pour mettre fin de façon définitive au conflit armé.

Ils ont encouragé aussi le Conseil de sécurité des Nations Unies à procéder dans le meilleur délai, en collaboration avec les Organisations régionales africaines, à la requalification du mandat de la MONUSCO afin de lui permettre d’imposer la paix en cas de nécessité.

Le Forum a condamné les violations graves des droits de l’homme et des règles de base du droit international humanitaire perpétrées à Goma et dans le Nord-Kivu par le M 23, FDLR et autres, tout en plaidant pour la  activation de  la diplomatie parlementaire et le soutien aux  appuis des actions menées par les gouvernements, en vue de contribuer à la gestion et au règlement des conflits dans la Région, particulièrement en RDC. C’est ainsi que le Secrétaire général de la CIRGL a été chargé d’assurer le suivi de la situation sécuritaire à l’Est de la RDC et de faire rapport à la session de l’Assemblée du mois de juin 2013.

Outre la situation sécuritaire en RDC, l’Assemblée plénière composée des représentants des douze parlements des pays membres ainsi que des partenaires et autres invités de marque, a pris aussi des résolutions liées à la situation sécuritaire en République Centrafricaine ; entre le Soudan et le Soudan du Sud ; sur les violences sexuelles et basées sur le genre dans la région des Grands Lacs ; ainsi que sur des mesures parlementaires d’accompagnement des décisions des Sommets des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CIRGL. Par ailleurs, l’Assemblée plénière a décidé d’organiser une session du Forum dans les meilleurs délais, pour étudier les questions d’exploitation illégale des ressources naturelles dans la région des Grands Lacs, plus précisément en RDC ; les causes profondes du recours à la force par des groupes politico-militaires dans les Etats membres.

D’autres décisions concernent l’organisation régulière des missions pour observer le déroulement des élections dans pays de la CIRGL. A  l’issue de ces travaux, le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku a été élu  président de l’Assemblée plénière pour  un mandat d’une année.  Les prochaines assises de cette organisation auront lieu à Bujumbura, au Burundi.

ACP/FNG./Ndom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *