Sud-Kivu: Deux officiers de l’armée tués par la milice Maï Maï Raïa Mutomboki

raia mutomboki
raia mutomboki

Les miliciens Maï Maï Raïa Mutomboki ont tué deux officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) lors des affrontements dans les localités de Kishadu et de Nzibira, dans la province du Sud-Kivu, est de la RDC, a-t-on appris lundi d’une source locale.
« Les groupes d’auto-défense se sont coalisés pour combattre les FARDC », a indiqué la source, ajoutant que « les localité de Kishadu et de Tchulwe en territoire de Kabare, et la localité de Chaminyoga en territoire de Walungus, sont sous-contrôles de cette coalition depuis ce 7 janvier matin ».
Selon la radio Maendeleo, radio communautaire émettant de Bukavu en FM, « la société civile de Walungu craint une catastrophe humanitaire consécutive à cette reprise des combats qui se dirigent vers les agglomérations les plus peuplées de ce territoire situé à moins de 60 km de la ville de Bukavu, capitale du Sud-Kivu ». Elle a aussi indiqué que des déplacés venant de Kishadu et Nzibira affluent vers Mulamba, Burale et Butuza vivent dans des conditions précaires.
Depuis la création de ce groupe d’auto-défense l’année dernière, une série d’attaques contre la population civile a été enregistrée dans cette partie du pays.
[KIVU PRESSING, Leader de la Blanchisserie Moderne en RDC-Bukavu sur Ave P.E. LUMUMBA-279/Ibanda]
Le 08/01/2013 (radiomaendeleo via journal des journaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *