février 6th, 2013

Des crimes de guerre ont été perpétrés par le M23 et par l’armée congolaise

Posté le 06 Fév 2013 à 3:46

Des rebelles du M23 et des militaires de l’armée congolaise ont violé des dizaines de femmes et ont commis d’autres crimes de guerre pendant l’occupation par les rebelles de la ville de Goma, située dans l’est de la République démocratique du Congo à la fin de l’année 2012.

Les pourparlers en cours entre les parties au conflit, les pays de la région et les Nations Unies doivent faire en sorte d’aboutir à un accord prévoyant que les responsables de crimes soient poursuivis en justice et que les commandants rebelles ayant des antécédents d’abus ne servent pas dans l’armée congolaise, a poursuivi Human Rights Watch.