mars, 2013

La route nationale n°2 qui relie la ville de Bukavu à Kitutu en état de délabrement avancé

Posté le 31 Mar 2013 à 3:17

L’Etat de délabrement avancé de la route nationale n°2 qui relie la ville de Bukavu à Kitutu, préoccupe les habitants du Territoire de Mwenga et Shabunda. Kitutu est situé à 200 km de la ville de Bukavu à l’Ouest de la Province du Sud Kivu. Selon les étudiants ressortissant du territoire de Mwenga et Shabunda, cette route est devenue presqu’impraticable en partant de Mwenga centre jusqu’à Kitutu. Seul le tronçon routier Bukavu – Mwenga centre est encore praticable, un tronçon estimé à 133 kilomètre indiquent ces étudiants. Selon leur déclaration; pour se rendre à Kitutu…

Monusco: Offensive permise contre les rebelles de M23, FDLR, Mai Mai, LRA, APCLS

Posté le 31 Mar 2013 à 2:31

La résolution 2098 du Conseil de sécurité de l’ONU créant une brigade spéciale d’intervention rapide pour combattre les groupes armés en RDC ne fait pas l’unanimité dans la région des Grands Lacs. Quand à Kinshasa, on applaudit, au M23, par contre, Bertrand BISIMWA Président de ce mouvement rebelle se dit surpris au cour d’un point de presse tenu ce dimanche 31 mars a Bunagana, de constater que contrairement a ses habitudes, les nations unies viennent de choisir les voies de la guerre au lieu de soutenir et d’accompagner les pourparlers de Kampala.

Bertrand…

Le mandat de la MONUSCO prolongé d’un an et sera dotée d’une « brigade d’intervention »

Posté le 29 Mar 2013 à 2:17

Le Conseil de sécurité a prorogé d’un an, jusqu’au 31 mars 2014, le mandat de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) et décidé de la doter d’une « brigade d’intervention ». Cette brigade comprendra notamment trois bataillons d’infanterie, une compagnie d’artillerie, une force spéciale et une compagnie de reconnaissance qui aura pour responsabilité de neutraliser les groupes armés, précise la résolution adoptée à l’unanimité de ses quinze membres par le Conseil aujourd’hui. Parmi ces groupes opérant dans l’est de la RDC et au-delà de ses frontières, le M23, les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), les Forces démocratiques alliées, l’Alliance des patriotes pour un Congo…

Redémarrage de la sucrerie de Kiliba : beaucoup d’espoirs déçus

Posté le 28 Mar 2013 à 5:45

Le redémarrage de la Sucrerie du Kivu à Kiliba au Sud Kivu ne fait pas beaucoup d’heureux. L’entreprise n’a engagé qu’un dixième de ceux qui y travaillaient et a retiré leurs champs aux anciens agents installés sur sa concession. Pour beaucoup la situation est pire qu’avant.

Le premier sac de sucre sortira en 2014 de la Sucrerie du Kivu selon les responsables de l’entreprise tanzanienne, Nansoro, qui a repris les activités de l’ancienne Sucrerie de Kiliba, implantée à 20 km d’Uvira et tout aussi proche de Bujumbura. Pour l’instant sur les 6000 ha de la concession seuls 2500 ha sont à nouveau occupés par les plantations de canne à sucre….

À Goma, « l’absence de Ntaganda ne va rien changer »

Posté le 28 Mar 2013 à 11:00

La reddition de Bosco Ntaganda et son transfert au siège de la Cour pénale internationale alimentent encore les discussions dans les rues de Goma au Nord-Kivu.

Par Chantal Faida, Goma

Certains saluent l’événement en espérant la réparation des dommages causés par celui qu’on surnomme Terminator, alors que d’autres, par contre, restent indifférents et estiment que le problème est ailleurs. Ils ne croient pas à l’extirpation d’une seule personne dans le contexte des guerres récurrentes au Nord-Kivu depuis plusieurs décennies déjà.

Fin de l’impunité

« Ntanganda n’est pas n’importe quel personnage. Deux mandats d’arrêts internationaux : celui…

UK: 312.000$ et une promesse de 1.200.000$ en faveur de deux organisations locales a l’Est de la RD Congo

Posté le 27 Mar 2013 à 7:30

Le ministre Britannique, William Hague, a annoncé aujourd’hui un fond  de £ 205.288 (312.110 $) pour soutenir le travail de Médecins pour les droits de l’homme travaillant à partir de l’hôpital de Panzi dans l’est de la RDC, pour aider les efforts visant à développer les capacités locales et nationales pour documenter et recueillir des preuves de la violence sexuelle. L’hôpital de Panzi se spécialise dans le traitement de femmes, d’hommes et d’enfants qui ont été victimes de violences sexuelles. L’ONU estime qu’au moins 200.000 cas de violences sexuelles contre les femmes ont été documentés dans l’est de la RDC depuis 1996.

Les nouveaux fonds du Royaume-Uni permettront à la…

Barbara KANAM et Lor MBONGO en concert gratuit à Bukavu, hommage aux femmes victimes de violences sexuelles

Posté le 27 Mar 2013 à 12:52

Dans l’ampleur du drame au Kivu, des violences dont sont victimes les femmes Congolaises dans l’Est de la République Démocratique du Congo  et après l’interpellation de l’ONU et de la communauté internationale par d’éminentes personnalités notamment l’ancien président Français Jacques Chirac, la première dame de France Valérie Trierweiler et le secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie Abdou Diouf dans une tribune sur « Connaissez-vous le Kivu? Un drame s’y joue » publiée dans le journal « Le Monde »…

Vidéo: Affaire Bosco Ntaganda, Audience de première comparution, 26 mars 2013

Posté le 26 Mar 2013 à 7:31

Le 26 mars 2013, la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI) a fixé la date d’ouverture de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire Le Procureur c. Bosco Ntaganda au 23 septembre 2013. Cette date a été annoncée au cours de la première comparution de Bosco Ntaganda devant la Cour.

JRS se retire du Ruanda après avoir accompagné les réfugiés congolais pendant dix-sept ans

Posté le 26 Mar 2013 à 3:05

A la fin du mois de janvier, le Service Jésuite des Réfugié a fermé ses projets au Ruanda après avoir accompagné, pendant dix-sept ans, les quelque 40.000 réfugiés originaires de la République Démocratique du Congo, mettant ainsi un terme à l’un des plus anciens projets du JRS dans le monde.

Le JRS travaille depuis 1996 dans deux des trois camps présents dans le pays, Kiziba et Gihembe, situés respectivement dans la partie orientale et septentrionale du Ruanda, où les équipes du JRS travaillent en étroite collaboration avec les populations réfugiées offrant des services éducatifs formels et informels,…

A la CPI: « Je m’appelle Bosco Ntaganda… je suis né au Rwanda mais j’ai grandi au Congo. Je suis Congolais »

Posté le 26 Mar 2013 à 1:12

Le chef rebelle Bosco Ntaganda a comparu pour la première fois devant la Cour pénale internationale (CPI) ce mardi 26 mars à La Haye. Il a clamé son innocence  au cours de cette audience consacrée notamment à la vérification de son identité. Visé par deux mandats d’arrêt internationaux, émis en 2006 et 2012, il est accusé par la CPI de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Ituri en 2002 et 2003.

« J’ai été informé de ces crimes, mais…