Barbara KANAM et Lor MBONGO en concert gratuit à Bukavu, hommage aux femmes victimes de violences sexuelles3 Commentaires

Par admin
Posté le 27 Mar 2013 à 12:52
L'artiste Barbara Kanam et le journaliste Dav Chika a Bukavu

L’artiste Barbara Kanam et le journaliste Dav Chika a Bukavu

Dans l’ampleur du drame au Kivu, des violences dont sont victimes les femmes Congolaises dans l’Est de la République Démocratique du Congo  et après l’interpellation de l’ONU et de la communauté internationale par d’éminentes personnalités notamment l’ancien président Français Jacques Chirac, la première dame de France Valérie Trierweiler et le secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie Abdou Diouf dans une tribune sur « Connaissez-vous le Kivu? Un drame s’y joue » publiée dans le journal « Le Monde » le 25 décembre 2012, le « Collectif des Femmes Unies contre le Silence », initiative des Femmes actives et engagées du Congo Démocratique et d’Afrique, produit un grand concert populaire gratuit ce mercredi 27 mars 2013 avec les artistes musiciennes Barbara KANAM et L’Or MBONGO a la Grande Poste de Bukavu au Sud Kivu pour rendre hommage et honorer le courage des femmes victimes de violences sexuelles. Le concert est placé sous le thème: « Ça suffit! Coup de sifflet final, les femmes disent: stop au féminicide dans l’Est de la RD Congo ».

Le but est de redonner le sourire, l’espoir aux âmes meurtries et à encourager les victimes de guerre. Ainsi le Collectif qui sera, à cette occasion représenté par une vingtaine de ses membres à Goma et Bukavu, a prévu une visite à l’hôpital de Panzi et l’organisation de séances de formation et d’échanges avec de femmes victimes de viols sur un système d’alerte contre les violences sexuelles, afin de manifester et témoigner une profonde solidarité nationale aux communautés du Kivu: une sympathie vis à vis des familles des victimes. C’est ainsi que des prix ont étaient décernés par la Société Civile du Sud Kivu, le mardi 26 mars 2013 aux hommes et femmes qui ont milités pour la lutte contre les violences sexuelles à Bukavu, le cas par exemples de Monseigneur l’Archevêque de Bukavu, François Xavier Maroy, le Dr Denis MUKWEGE, Mr Donat MUSEMA de la Radio Iriba FM…

Le collectif est apolitique et vise à explorer toutes les possibilités a même de faire entendre les voix ou cris des communautés du Kivu, pour une paix durable dans la région de Grands Lacs. L’action du Collectif répond ainsi donc aux demandes des communautés de l’Est de la RDC et a la synergie du plaidoyer des autres Congolais vivant en RDC et de la diaspora.

Dav Chika, JOURNAL DES JOURNAUX, Pin : 279617D4

 

 

Lire aussi:
Publicité

3 Commentaires

  1. Il était temps que nos artistes féminines s’intéressent à cette dramatique cause qui perdure depuis plus d’une décennie et dont les victimes ne sont autres que des femmes aussi! Il faut continuer à s’indigner, à dénoncer et à condamner ce fléau!!

    • zahidi

      Oui ! Elena ce n’est pas aujourd’hui qu’on à commencé dénoncer et à condamner,mais nos autorités se sentent à l’aise quand ont violent leurs femmes,je te dis que ils sont d’accord, en bref ce sont eux les auteurs crois moi …

  2. Patrick Zézé

    Merci c’est corrigé

Laissez un commentaire