Les miliciens Raia Mutomboki et les FARDC s’affrontent depuis hier samedi à Walikale2 Commentaires

Par Radio Okapi
Posté le 17 Mar 2013 à 1:41
raia mutomboki

raia mutomboki

Les combats entre les miliciens Maï-Maï Raia Mutomboki et militaires ont débuté samedi 16 mars dans les localités d’Itebero et de Likoka dans le territoire de Walikale dans la province du Nord-Kivu. Des détonations  à l’arme lourde étaient encore entendues dimanche matin à Itebero et dans la cité de Likoka, situés à 30 Km de Walikalé-centre, chef-lieu du territoire de Walikale. Des centaines de personnes ont fui les zones de combats pour se rendre à Walikale-Centre ou dans la province voisine du Sud-Kivu. Les activités économiques sont paralysées à cause des affrontements. L’armée affirme que 17 miliciens ont perdu la vie lors des affrontements.

Les sources locales indiquent que les militaires ont lancé l’assaut samedi sur ces deux localités considérées comme les bastions des miliciens Raia Mutomboki. Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont renforcé leurs positions depuis vendredi 15 mars.

Les FARDC avancent un bilan  provisoire de dix-sept miliciens tués lors des combats du samedi. Un bilan qui n’a été confirmé ni par les autorités administratives, ni par une autre source indépendante.

Les affrontements ont plusieurs conséquences. Des centaines de personnes ont fui la zone des combats pour se réfugier à Walikale-centre, le chef-lieu du territoire ou au Sud-Kivu. Certaines organisations  humanitaires installées dans ce secteur ont évacué leur personnel.

Les activités économiques sont paralysées car le trafic sur l’axe Bukavu – Walikalé est coupé, soulignent les sources locales. Les commerçants ne peuvent plus s’approvisionner en marchandises à partir de Bukavu. Cette situation a comme répercussion  la hausse de prix de quelques produits de première nécessité, comme le constatent les habitants de Walikalé-Centre.

Lire aussi:
Publicité

2 Commentaires

  1. Paulin

    Si reelement le soit disant leaders du groupes rebels, pourqui tout les materiels piller au Congo il les tranportent au Rwanda ou l’Ouganda?, ce la montre que ses gens sont de Marionette. Laisser de suivre ses gens et cherchons le moyen le plus possible pour reconstrure notre pays.

  2. Paulin

    Its very sad to see that We Congolese We’ve not yet opened our eyes. We rully bihind these crooks, thieves who claims to be leaders and as soon as they get what whey are after, they go hide themselves in Rwanda. Please let build our infrastructure and our country, Let not be ipnotizedby the so called Rebel leaders.

Laissez un commentaire