Obama demande aux voisins de la RDC de la laisser en paix

Barack Obama a exhorté lundi les pays voisins de la République démocratique du Congo à cesser d’alimenter le conflit en RDC et à respecter un accord de paix signé en février par 11 Etats africains pour la région des Grands Lacs.

Dans un rapport dont Reuters a pris connaissance la semaine dernière, des experts mandatés par l’Onu affirment que des officiers du Rwanda mais aussi de RDC soutiennent des groupes rebelles rivaux dans l’est du Congo démocratique, ravagé par des années de guerre.

Le Rwanda rejette ces accusations.

Barack Obama en Tanzanie a parlé au president Jakaya Kikwete
Barack Obama en Tanzanie a parlé au président Jakaya Kikwete

« Les pays qui entourent le Congo, ils doivent s’engager à cesser de financer des groupes armés qui empiètent sur l’intégralité territoriale et la souveraineté du Congo », a dit Barack Obama lors d’une conférence de presse en Tanzanie, troisième et dernière étape de sa tournée africaine.

« Ils ont signé un papier et désormais la question est de savoir s’ils vont le respecter », a ajouté le président américain. « Les pays qui entourent le Congo doivent admettre que si le Congo se stabilise, cela renforcera leurs perspectives (…) de prospérité. »

Barack Obama dit avoir évoqué avec son homologue tanzanien Jakaya Kikwete les « moyens d’encourager toutes les parties concernées à respecter les engagements qu’elles ont contractés ».

« Cela signifie par exemple pour le président (Joseph) Kabila à l’intérieur même du Congo qu’il doit faire davantage et mieux au sujet des capacités de la RDC dans le domaine de la sécurité et des services (rendus à la population) », a dit Barack Obama.

Une pensée sur “Obama demande aux voisins de la RDC de la laisser en paix”

  1. Même si il le dit c’est ce qui sort dans sa bouche mais la réalisation c’est autre chose voire même le contraire de ce qu’il a dit. Les congolais sont habitués à être trompé comme ça pour donner à l’ennemi la force. Ces genres des déclarations ne sont que des distractions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *