Témoignage: Les jeunes de Kiwanja au Nord Kivu maltraités par les rebelles du M230 Commentaires

Par admin
Posté le 30 Juil 2013 à 10:50
rebelles et monusco au nord-kivu

Les rebelles du CNDP, maintenant M23 et la MONUSCO a Kiwanja

55 jeunes de Kiwanja ont été libérés après plus de 4 jours de détention dans les prisons M23 à Nyogera. Ils étaient regroupés par 10 dans des cellules d’un mètre sur deux. Il leur a été infligé un traitement inhumain dans plus de 50 cellules que compte la prison avec des cellules inondées des excréments humains ainsi que des urines. Ceux qui sont considérés comme des meneurs de révolte contre le M 23 sont toujours détenus.
Nous vous proposons le témoignage d’un jeune libéré tel que diffusé sur Radio KIVU1 de Goma en langue Kiswahili. La traduction française n’aura pas la même valeur de mots comme sortis de la bouche de cet infortuné :

Tuliendaka mu prison na ka Ben ka makuni.Tulikuwa na waza ni makuni kumbe ni fimbo za kutupiga.Zote zilituishiaka ako.Uka pumuwa kidogo ni makofi.Balikuwa na tutemeya,kutukanyangakanyanga,njo byenye tulikuwa na ishi kule.Bengine tulibaacha mu prison mais siye wote 55 tulitoka,bote biko Kiwanja.Mu siye bote hakuna mwenye alikimbiaka ,ile ni bongo,bakasema vile balidanganya.Hakuna mutu baliuwaka,watu tano tu njo bana bakiya mu prison,hakuna mwenye alikufaka. Batu tano balibakiya mu prison juu aseme abo balinasiwaka busiku,ile siku ya manifestations,bao njo balipanaka mwangaza njo maana balibakiya. Tulikuwa mu kikasho moya ivi,kama unajuwa Rutchuru,Nyongera.Iko ki prison kya 50 chambres,njo mwenye tulikuwa na bakiya mukinyumba.Ni kinyumba kimoya kilishaka kuwa delaissée,muko mikoyo.Mumoja asitingizike bengine babakiye.Mayi ni kukunywa en tour de role.Chakula nikukula kumukono,jinsi ulilala pembeni ya mavi ni vile hakuna kunawa mukono. Batu ya Kiwanja ni bakuombeya sana,en tout cas.Gouvernement itusaidiye bale batu (M23)batoke kule si non mutasikiya kumekuwa génocide ya nguvu. Ya muhimu tu ni kuba liberer.kama M23 itatoka,kama bata signer ma accords mais batu banateseka sana.En tout cas surtout ba jeunes tunateseka sana,sana,sana.Nikukutana soldat wa M23 au moins unajitupa mu muti asikutane na wee mu njia.

TRADUCTION FRANCAISE
« Nous avions été conduits en prison sur une camionnette pleine du bois. Nous croyons que c’est le dois de chauffage mais c’était des bâtons pour nous fouetter. Ils nous frappaient pour un rien. Des gifles, pleuvaient et ils nous piétinaient. C’est la vie que nous avions mené dans la prison.
Nous avons été libérés au nombre de 55 et tous nous sommes à Kiwanja. Personne n’a fui. Ils n’ont tué personne. Cinq d’entre nous sont restés en prison…
La prison de Nyongera à Rutchuru est une maison abandonnée. Elle a 50 chambres. Il y a des urines partout et des excréments humains. On était collé les uns aux autres dans des espaces exigus. Pour boire c’était à tour de rôle et on mangeait à la main malgré la saleté et les cacas (sans se lever les mains).
La population de Kiwanja souffre. Le gouvernement doit nous libérer. Le M23 doit quitter Kiwanja sinon il y aura un génocide. L’important est de libérer la population. Peu importe qu’ils signent les accords. Les gens souffrent et surtout les jeunes. Il est difficile de croiser les soldats du M23 quand on est jeune…
(Propos recueillis par Alain Chuma /Transcription et traduction de Magloire Paluku)

Lire aussi:
Publicité

Laissez un commentaire