août, 2013

Kimpa Vita ou Dona Béatrice, la prophétesse des Kongo. Le féminisme expliqué aux panafricains

Posté le 30 Août 2013 à 9:38

LA FEMME EST CAPABLE DE PROUESSES, D’EXPLOITS et DE CHANGEMENTS ATTENDUS EN AFRIQUE. En 1704, après plusieurs années de conflits suite à la vacance du trône, d’attaques répétées par les négriers portugais, les pillages et le dépeuplement constants, les kongolaises guidées par la célèbre Kimpa Vita – Dona Béatrice se soulèvent pour tenter d’unifier et renforcer l’autonomie du royaume Kongo. Kimpa Vita ou Dona Béatrice, la prophétesse des Kongo.

Le féminisme expliqué aux panafricains

Il y a tout juste un an, dans le cadre de la Black History Month, j’ai été conviée à une journée d’étude…

Bukavu : construire n’importe où, c’est creuser sa propre tombe

Posté le 30 Août 2013 à 6:25

A Bukavu, les constructions anarchiques ont des conséquences dramatiques. Le sol s’effondre parfois. Et, souvent, pompiers, médecins et policiers ne peuvent plus, faute de passages, accéder rapidement avec leurs véhicules à certains quartiers…

Des maisons sur les flancs de la rivière Ruzizi et ceux du lac Kivu ou sur des collines et pentes glissantes… Des habitations juxtaposées les unes aux autres, sans numérotation, ni espaces verts … Aucun passage entre les avenues… Pour accéder à certains quartiers de Bukavu, chef lieu…

RD Congo : des écoles toutes neuves pour la rentrée scolaire

Posté le 30 Août 2013 à 6:04

A la rentrée scolaire de septembre, de nombreux élèves des écoles publiques de la RDC vont étudier dans des salles de classe flambant neuves construites ou réhabilitées par le gouvernement grâce aux économies faites dans le cadre de l’initiative PPTE (Pays pauvres très endettés). Heureux, les parents n’hésitent pas à prêter mains fortes pour les réaliser.

Pendant que des ouvriers s’affairent à élever ce matin d’août les murs de l’école Nkiwasisilua à Songololo, 80 km à l’est de Matadi, des femmes, bassines d’eau sur la tête,…

Déclarations du RENADHOC: « Nouvelle agression du Congo par le Rwanda »

Posté le 30 Août 2013 à 5:47

Le Réseau National des ONGs des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo, RENADHOC 1 en sigle, est très vivement préoccupé par l’escalade de la violence tributaire de la reprise des combats dans la province du Nord-Kivu, combats lancés par la Force Négative M23 avec l’appui du Rwanda. Cette escalade de la violence s’est illustrée par le largage des bombes au cours de quatre journées d’affilées, qui sont tombées dans les localités de Munigi et Kanyaruchinya ainsi que sur la ville de Goma, bombes tirées à partir du Territoire Rwandais, plus précisément à partir des localités de Mukamira, de Rugero dans la région de Rubavu ainsi que…

La société civile du Nord-Kivu soutient l’option militaire comme solution a l’instabilité

Posté le 28 Août 2013 à 9:17

La société civile du Nord-Kivu soutient l’option militaire préconisée par le Chef de l’Etat pour mettre un terme à la crise qui n’a que trop durer dans cette partie de la République démocratique du Congo.

Cette position a été dévoilée par Monsieur Alphonse Kubuya, président du Baraza la Wazee (conseil provincial des sages) au Nord-Kivu à l’issu des échanges ce 27 août avec le ministre de l’Intérieur, Sécurité et Décentralisation, Richard Muyej Mangez qui séjourne dans cette province pour s’enquérir…

MESSAGE DE L’EVEQUE DE GOMA: « Au nom de Dieu LAISSEZ-NOUS VIVRE! »

Posté le 26 Août 2013 à 5:33

Moi, Mgr Théophile KABOY, en mission en dehors de la ville de Goma, envoie le message de  réconfort  au  peuple  de Dieu  et  aux  hommes  de  bonne  volonté,    eu  égard  aux  dernières nouvelles  relatives  à  la  situation  socio-sécuritaire  et  saisis  cette  opportunité  pour  présenter mes condoléances à toutes les personnes affectées par ces affres de la mort.

C’est  depuis  le  mois  de  mars  2012  que  quelques  faits  et  événements démontrent  que  la situation  sociale,  sécuritaire  et  politique  n’est  pas  au  beau  fixe  dans  la  Province  du Nord-Kivu. Le  triste  événement  du  18 …

Les Etats Unis condamnent les actions du M23 et demandent au Rwanda de stopper son support

Posté le 26 Août 2013 à 7:02

« Les États-Unis est alarmé par l’escalade des combats entre le groupe armé M23 et les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans l’est du Congo. Nous condamnons les actions du M23, qui ont entraîné la mort de civils, les attaques contre la mission de maintien de la paix des Nations Unies (MONUSCO), et des déplacements importants de population. Nous sommes également préoccupés par les rapports de bombardements à travers la frontière rwandaise, y compris des rapports crédibles de l’ONU que le M23 a tiré sur le territoire rwandais. Nous appelons le…

Guerre à Goma: Une délégation de la société civile du Nord-Kivu est a Washington

Posté le 25 Août 2013 à 3:05

Face aux multiples guerres, aux massacres en répétition ayant duré maintenant 20 ans et dont l’ampleur de dégâts se révèle de plus à plus catastrophique sur le plan sécuritaire et humanitaire, le peuple ne sait plus continuer à avoir son mal à patience.

Et pour la cause, soucieux de prévenir que guérir, une forte délégation de la Société Civile du Nord-Kivu conduite par Maître OMAR KAVOTA, Vice-président et Porte-parole de cette structure, a été…

17 rebelles M23 tués dans les affrontements avec les FARDC pres de Goma

Posté le 25 Août 2013 à 1:59

17 rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) ont été tués dans les affrontements entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et ce groupe rebelle jeudi près de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est de la RDC), a déclaré le ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, lors d’un point de presse vendredi à Kinshasa.

« Les forces gouvernementales soutenues par la Brigade international ont réagi en défensive », a indiqué M. Mende.  » Cette contre-offensive a permis…

Goma : les tirs d’obus sur la population sont un crime de guerre, selon le général Carlos Cruz

Posté le 24 Août 2013 à 5:42

Le Commandant de la force de la Monusco, le général Carlos Alberto Do Santos Cruz, qualifie de crime de guerre le fait de tirer des obus  sur la population civile. Il l’a déclaré le samedi 24 août au cours de la conférence de presse qu’il a animée à Goma conjointement avec le patron de la Monusco, Martin Kobler, après des tirs d’obus qui ont tué trois personnes dans la ville.

Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santa Cruz, chef d’Etat-major des…