La Sadc exhorte les acteurs politiques congolais à participer aux consultations nationales inclusives0 Commentaires

Par admin
Posté le 20 Août 2013 à 3:03

Le 33ème sommet ordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement de la SADC, tenu à Lilongwe, au Malawi, du 17 au 18 aout 2013, a exhorté les acteurs politiques congolais à participer aux consultations nationales inclusives, afin de trouver une solution politique durable. Le Sommet s’est également félicité de la tenue des pourparlers de Kampala entre le Gouvernement de la RDC et le M23, notant que ces pourparlers s’enlisent et qu’a un certain moment, il faudra fixer un délai raisonnable pour leur achèvement.

33eme sommet de la SADC au Malawi

33eme sommet de la SADC au Malawi

La rencontre de Lilongwe s’est également félicité du déploiement de la brigade d’intervention de l’Onu en RDC, en vue d’empêcher la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire dans la partie Est du pays. Elle s’est réjouie de la signature de l’accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région à Addis-Abeba(Éthiopie) le 24 février 2013 et de l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution 2098 de 2013, qui donne mandate au déploiement de la Brigade d’intervention dans l’Est de la RDC.

Au cours de ces assises, Mme Joyce Banda, Présidente de la République du Malawi et Robert-Gabriel Mugabe, Président de la République du Zimbabwe, ont été élus respectivement à la présidence et à la vice-présidence de la SADC. Dans son discours d’acceptation, la nouvelle président de la SADC et hôte du 33ème sommet ordinaire de la SADC, Mme Banda a indiquée que le Malawi acceptait la présidence de l’organisation avec humilité, fierté nationale et le sens de la responsabilité et continuera de compter sur le soutien de tous les États membres de la SADC, pour accélérer la mise en œuvre et la réalisation du programme d’intégration régionale.

Le sommet a également élu M. Hifikepunye Pohamba, Président de la République de Namibie et M. Motsoahae Thabane, Premier minister du Royaume du Lesotho, respectivement à la presidence et à la vice-présidence de l’Organe de coopération en matière politique, de défense et de sécurité de la SADC.

Prenant la parole, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine(UA), a salué les Etats members de la SADC pour les progrès réalisés en matière d’intégration régionale. Elle a donné l’assurance que l’UA continuera de préter assistance aux Etats members de la SADC , afin de réaliser la paix, la stabilité et le développement économique et sociologique dans la région et, ainsi, d’améliorer la qualité de vie des populations de la region.

La rencontre de Lilongwe a aussi entendu un rapport du président sortant de l’organe de coopération en matière politique, défense et sécurité , le Président Jakaya Morisho Kikwete, indiquant que sur un plan général, la région demeure paisible et stable. Le Sommet a aussi félicité le Président Jakaya Morisho Kikwete pour avoir dirigé avec succès l’Organe de coopération en matière de politique, défense et sécurité.

Concernant Madagascar, le sommet a exhorté les parties malgaches à respecter les critères convenus à propos de l’éligibilité des candidats à l’élection présidentielle, qui offrent une base pour la tenue d’une élection crédible, libre et juste. Le sommet a ainsi salué l’ancien Président mozambicain, Joaquim Chissano, médiateur de la SADC à Madagascar et l’ambassadeur R . Lamambra, commissaire à la paix et à la sécurité à la Commission de l’Union africaine pour les efforts inlassables et fructueux qu’ils déploient afin de ramener l’ordre constitutionnel à Madagascar.

S’agissant du Zimbabwe, le sommet de Lilongwe a noté avec satisfaction la tenue des élections harmonisées, libres et pacifiques, le 31 juillet 2013, et salue le Gouvernement et le peuple du Zimbabwe pour la façon pacifique dont les élections ont été conduites. Il a également félicité le parti ZANU-PF et le Président Robert-Gabriel Mugabe pour avoir remporté les élections harmonisées et a réiteré son appel en faveur de la levée de toutes les formes de sanctions imposées au Zimbabwe.

Le sommet a, enfin, fait part de sa profonde préoccupation quant à l’éviction du pouvoir du gouvernement démocratiquement élu d’Égypte, qui a débouché sur une escalade de violence et a condamné tous les actes de violence perpétrés, quelle qu’en soit l’origine. Déplorant les pertes en vies humaines et la destruction des biens, il a appelé toutes les parties à faire prévue de retenue maximum, à démarrer le processus du dialogue et de réconciliation et à œuvrer d’urgence au retour de la normalité constitutionnelle.

Sept Chefs d’Etat ont pris part au 33ème sommet ordinaire de la SADC à Lilongwe: Jacob Zuma d’Afirque du Sud, Le Lieutenant-général Seretse Khama Ian Khama du Botswana, Joseph Kabila Kabange de la République démocratique du Congo, Joyce Banda du Malawi, Armando Emilio Guebuza du Mozambique, Jakaya Mrisho Kikwete de Tanzanie et Robert-Gabriel Mugabe du Zimbabwe. L’Angola, les Seychelles et la Zambie ont été représentés à ces assises par leurs vice-présidents, tandis que les autres pays l’ont été par différents membres de leurs gouvernements respectifs.

Jeannot Lusenge

Lire aussi:
Publicité

Laissez un commentaire