Le colonel BISAMAZA fuit avec 60 militaires de FARDC, Direction M230 Commentaires

Par Radio Okapi
Posté le 13 Août 2013 à 11:28

Le commandant intérimaire du premier secteur des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Beni, le colonel Richard Bisamaza (notons qu’il est d’origine Rwandaise), et une soixante d’éléments ainsi que quelques officiers ont fait défection lundi 12 août dans la soirée à Beni (Nord-Kivu), selon des sources sécuritaires. Cette information est confirmée par l’administrateur de territoire de Beni. Les déserteurs ont emporté une importante quantité des munitions avant de se retirer dans la brousse à Samboko, un village situé à environ 90 Kilomètres au Nord-Ouest de Beni.

Les deplaces de guerre du nord-kivu

Entre temps la population continue a souffrir…

A en croire ces sources, le colonel Richard Bisamaza a refusé de se rendre, dimanche 11 août, à Kinshasa pour répondre à une convocation de sa hiérarchie. Il s’est alors décidé de se retirer à Eringeti, à environ 60 kilomètres au Nord Est de Beni.

C’est dans ce village qu’est déployé le 807e régiment des FARDC, une unité dirigée jadis par le colonel Richard Bisamaza avant qu’il n’assure l’intérim du commandant du premier secteur de l’armée congolaise à Beni, deuxième ville plus importante de la province du Nord-Kivu.

Les déserteurs chercheraient à atteindre Rutshuru pour rejoindre le M23, indiquent des sources sécuritaires.

Cette défection est la quatrième d’un haut gradé de l’armée au sein du premier secteur des FARDC dans l’intervalle de dix-huit mois, après celles des colonels Albert Kahasha, Seko Mihigo et Mboneza, ajoutent les mêmes sources

Lire aussi:
Publicité

Laissez un commentaire