La société civile du Nord-Kivu soutient l’option militaire comme solution a l’instabilité

vice gouverneur du nord-kivu, ministre congolais
Forces vives du Nord-Kivu avec le ministre et vice gouverneur du Nord-Kivu

La société civile du Nord-Kivu soutient l’option militaire préconisée par le Chef de l’Etat pour mettre un terme à la crise qui n’a que trop durer dans cette partie de la République démocratique du Congo.

Cette position a été dévoilée par Monsieur Alphonse Kubuya, président du Baraza la Wazee (conseil provincial des sages) au Nord-Kivu à l’issu des échanges ce 27 août avec le ministre de l’Intérieur, Sécurité et Décentralisation, Richard Muyej Mangez qui séjourne dans cette province pour s’enquérir de la situation sécuritaire.

« La population du Nord-Kivu en a marre avec la guerre et l’instabilité qui n’ont que trop durer », s’est chagriné Monsieur Kubuya pour qui la neutralisation par la voie militaire des groupes armés remettra le respect au Congo et aux Congolais.

A une question relative avec les garanties reçues de la part du ministre, le président du Baraza la Wazee a indiqué que le Gouvernement Central rassure des mécanismes pour mettre définitivement un terme à la crise au Nord-Kivu.

Le porte-parole de la Société civile au Nord-Kivu a, pour sa part, soutenu qu’un accent a été mis contre la manipulation œuvre de l’ennemi qui exploite la fibre de la division et de la haine ethnique pour vouloir détourner l’attention des hommes au front. Monsieur Faustin Kambale en a appelé à la cohésion et non la division pour une solution définitive à la crise multiforme qui freine le développement du Nord-Kivu.

Outre les délégués des forces vives, le ministre Muyej a conféré, tour à tour, avec les délégués des étudiants, la corporation de taximen motards, les représentants des partis politiques membres de la majorité présidentielles ainsi que les autorités de base en ville de Goma sur les voies et moyens devant déboucher à la fin du climat d’instabilité qui sévit en ville de Goma depuis bientôt deux décennies.

Au terme des échanges, les délégués des toutes les corporations interrogées au sortir des entretiens ont émis le vœu de voir des efforts être déployés pour mettre définitivement un terme aux guerres en Province du Nord-Kivu où seule la paix constitue un gage pour la reconstruction.

Symphorien Muhumbania (ACP) Ngw. via http://julienpaluku.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *