Concertations nationales : clôture des débats sur les causes de la guerre à la thématique 3 sur le désarmement

concertations nationales, paticipantsLes délégués aux états généraux des concertations nationales, membres de la thématique 3 portant sur le désarmement ont clôturé, lundi à Kinshasa, les débats sur les termes de référence de deux premiers jours de leur programme de travail à savoir, les causes de la guerre et les piliers de la paix, la cartographie des groupes armés et les conséquences de la présence de ces mêmes groupes armés.

Selon le co-modérateur de cette thématique 3, Boniface Balamage Nkolo, un groupe de travail chargé de faire la synthèse et de formuler des propositions de recommandations a été constitué à l’issue de ces débats auxquels a pris part, pour la seconde fois, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’abbé Apollinaire Malu-Malu. M. Balamage a ajouté qu’il est prévu mardi, lors de la troisième journée de la thématique 3, un débat sur le programme de réinsertion.

Plaidoyer pour le déploiement de la Brigade d’intervention de l’ONU en Province Orientale

Le président de l’Assemblée provinciale de la Province Orientale, Philippe Masikini Kamango, qui se confiait à la presse, à l’issue de ces travaux, a plaidé pour le déploiement de la Brigade d’intervention de l’ONU non seulement au Nord et au Sud-Kivu mais également en Province Orientale où il existe des groupes armés dans tous les quatre districts. Il a, en plus, déploré la présence des groupes armés étrangers et des éleveurs Mbororo venus des pays voisins  et qui commettent de nombreux méfaits.

Tout en se félicitant des actions menées par les Forces armées de la RDC (FARDC) contre ces groupes armés, le président Masikini a souhaité qu’une attention soutenue soit accordée à la Province Orientale au même titre qu’au Nord et au Sud-Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *