Fuite des athlètes congolais au 7è Jeux de la Francophonie, le cas d’un arbitre..0 Commentaires

Par admin
Posté le 20 Sep 2013 à 11:36

Les lampions des 7è Jeux de la Francophonie se sont éteints depuis le dimanche 15 septembre dernier.
L’image de la République démocratique du Congo a été écorchée non seulement parce que la délégation est revenue sans la moindre médaille mais aussi et surtout parce qu’une quinzaine d’athlètes congolais se sont dilués dans la nature.

congo aux jeux olympiques

Parmi les compatriotes qui ne sont pas rentrés au pays figure un arbitre international, en l’occurrence Achille Madila. C’est l’un des arbitres congolais qui fait l’honneur du pays pour avoir maintes fois dirigé des matches internationaux des U-17 et des compétitions africaines inter-clubs. Pour le moment, il est bien coté. S’il est resté en Europe, c’est bien malgré lui voici comment.

Achille Madila est allé à Nice à l’invitation de l’organisateur (Organisation internationale de la Francophonie). Sur place, il a officié des matches des mains de maître.

Mais, le jour où l’on servait des primes, il s’est présenté, comme tout le monde, chez le Secrétaire général aux Sports et Loisirs, M. Barthélémy Okito Oleka qui était du reste le chef de la délégation. Ce dernier lui dira ce qui suit : « Tu ne fais pas partie de la délégation congolaise car tu es l’invité des organisateurs des Jeux. Tu ferais mieux de se présenter chez eux pour bénéficier de ta prime. »

Arrivé chez les organisateurs, l’arbitre Achille Madila se verra dire que c’est la délégation de ton pays qui doit te servir parce que justement chaque pays a reçu des subsides pour cela.

Il rentre de nouveau chez Barthélémy Okito pour l’informer des propos que les organisateurs lui ont tenus. Mais, le Secrétaire général est resté ferme dans sa décision de ne pas le servir.

Fâché, déçu et désappointé, le pauvre Madila est sans sou pendant que tous les autres membres de la délégation avaient ce plaisir de s’acheter quelques souvenirs à amener aux leurs.

Risque de préjudice de l’arbitrage congolais

Voilà dans quelles circonstances Madila est resté en Europe sans vouloir préméditer son acte. C’est un incident qui risque de préjudicier l’arbitrage congolais sur le plan international.

Ses collègues arbitres que nous avons croisés hier au séminaire d’arbitrage sur le renforcement des capacités ont dit qu’ils feraient tout pour qu’il puisse rentrer au pays tout en demandant à qui-de-droit de lui faire bénéficier de ses droits.

Voilà comment l’on peut briser la carrière des sportifs qui montent pour des intérêts égoïstes de certains dirigeants du pays. En tout cas, ceux qui ont conduit la délégation congolaise doivent être interpellés pour faire toute la lumière sur cet incident malheureux.

direct.cd

Lire aussi:
Publicité

Laissez un commentaire