Lettre d’encouragement d’une Congolaise à Dr Denis Mukwege1 Commentaire

Par admin
Posté le 12 Oct 2013 à 9:36

Mes sincères Félicitations !

Tu as remporté le prix Patrice Emery Lumumba !

 

Papa Docteur Dennis Mukwege,

 

Avant tout, je tiens à présenter mes excuses pour le retard avec lequel je t’envoie ce grand prix. En effet, je suis la fille légitime idéologique de Patrice Emery Lumumba. Tu seras peut-être surpris, mais je communique souvent avec mon père depuis l’au-delà. Depuis des lustres, il m’avait intimé l’ordre de te faire parvenir ce prix mais la vie étant ce qu’elle est, j’ai perdu de vue et je n’ai pas pu réaliser à quel point tu faisais montre d’une intrépidité dans le travail que tu abats pour sauver des vies. Ces femmes innocentes violentées par des hommes sans foi ni loi dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, que tu assistes et répares jusqu’à ce qu’elles voient leur dignité renaître.

Tes sorties médiatiques en vue d’un plaidoyer de haut niveau pour que cessent ces barbaries à l’endroit des femmes congolaises dans toutes les capitales occidentales sont connues de tous : de ceux qui t’aiment et de ceux qui te haïssent.

Juste après, tu as vu ta résidence attaquée à cause de ton combat double de plaidoyer et de soins administrés avec une attention paternelle.

Pour être honnête, cette histoire de prix Nobel de la paix, que j’attendais impatiemment a déclenché en moi une sorte d’interpellation sur l’ordre que m’avais pourtant donné mon père depuis près de quinze ans.

Je respecte le choix qu’ont fait les organisateurs de ce prix, mais je remarque qu’ils ont pourtant bien fait. Ils l’ont attribué à l’organisation de truc-machin des armes chimiques. Mon esprit taraude des questions, quant à ce : Cette organisation a-t-elle œuvré avec dévouement et engagement pour sauver des vies en danger comme toi papa Docteur ? La réponse est peut-être oui, c’est une organisation qui interdit la fabrication d’armes chimiques de part le monde entier. Oui, c’est une organisation viable. Oui, c’est un groupe de gens talentueux, mais moi dans tout cela je dis ceci : on ne prime pas une personne qui fait son travail régalien. Cela ressemblerait un peu comme primer un chef de l’Etat qui aménage les infrastructures routières dans son pays.

Dis-moi un peu : s’il ne fait pas cela, à quoi il sert ? Je pense à mon humble avis que Nobel lui-même s’est retourné dans sa tombe deux fois quand il a apprit la nouvelle, se disant : comment est-ce possible de détourner mon un million de dollars pour des gens qui font leur travail au lieu de le remettre à un docteur gynécologue, d’un grand cœur qui se prive des plaisirs de ce monde pour réparer, sauf erreur de ma part, quarante milles femmes survivantes de violences sexuelles ?

Ce n’est pas grave, papa Dennis Mukwege, tu reçois aujourd’hui ton prix, d’ailleurs tu es le premier à le recevoir : Le « Prix Patrice Emery Lumumba », venant droit du plus grand héros national. La cagnotte ? C’est le mérite et la reconnaissance de ton combat et surtout te remercier par le fait que, pour une fois, tu as rassemblé les citoyens congolais au tour d’une même cause. C’est rarissime ce phénomène.

Dans l’espoir que cette lettre te parvienne, veuille agréer Papa Docteur Denis Mukwege, mes félicitations les plus empressées.

Tu es mon héros vivant.

 

Chantal Faida.

Lire aussi:
Publicité

1 Commentaire

  1. Labaronna

    Merci Chantal !! Tout est dit….

Laissez un commentaire