Cache de munitions, d’armes lourdes et mortiers tout neufs découvert a Chanzu0 Commentaires

Par Radio Kivu1 Goma
Posté le 06 Nov 2013 à 6:03
Le gouverneur du Nord-Kivu, Mr Julien Paluku dans une cache d'armes..

Le gouverneur du Nord-Kivu, Mr Julien Paluku dans une cache d’armes..

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku,a annoncé ce mercredi 6 novembre à Goma que les militaires congolais ont découvert sur la colline de Chanzu des caches d’armes contenant plus de 300 tonnes de munitions et d’armes lourdes. Il a fait cette annonce au retour d’une mission effectuée avec les membres du comité provincial restreint de sécurité sur cette colline d’où les rebelles du M23 ont été délogés le mardi.

munitions 1

« Nousavons découvert des caches d’armes à Chanzu que nous avons évaluées à plus de 300 tonnes de minutions. Nous avons découvert des armes qui ne sont jamais arrivées dans les dépôts d’armements des FARDC. Des armes lourdes qui tirent à 22 km ou 30 km et qui pilonnaient Bunagana », a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu, affirmant avoir même vu l’arme avec laquelle les rebelles ont pilonné la cité de Bunagana. Les obus tirés par le M23 sur Bunagana à partir de Chanzu avaient fait six morts le lundi dernier.

Julien Paluku a indiqué que la découverte de ces armes contredit les allégations des responsables de la rébellion qui affirmaient avoir puisé leur armement dans les dépôts de l’armée congolaise à Goma. Le M23 a brièvement occupé cette ville à la fin du mois de novembre 2012. Il s’en est retiré après avoir obtenu des négociations avec le gouvernement congolais.

« Le M23 disait qu’il n’a que des armes qu’il a prises dans les dépôts à Goma, c’est faux et archi-faux. Tous les experts et les Tanzaniens avec lesquels nous avons été [à Chanzu] ont indiqué que c’est des armes neuves, des mortiers tout neufs que nous avons vus », a affirmé le gouverneur.

Il a ajouté que les numéros d’identification de ces armes allaient permettre de remonter la filière de provenance.

Julien Paluku a assuré que ces armes constituaient un « véritable arsenal de guerre » qui pouvait permettre au M23 de tenir encore longtemps sur la colline stratégique de Chanzu d’où les rebelles ont été délogés après une opération musclée de l’armée loyaliste

Lire aussi:
Publicité

Laissez un commentaire