Le Gouverneur Moise Katumbi accueilli en triomphe à Goma0 Commentaires

Par admin
Posté le 25 Mar 2014 à 7:15
Arrivée de Moise Katumbi a Goma, Mars 2014

Arrivée de Moise Katumbi a Goma, Mars 2014

Un participant spécial a été remarqué aux travaux de la 2ème conférence minière qui se tient actuellement à Goma. Il s’agit de l’organisateur de la 1ère Conférence tenue l’année précédente à Lubumbashi, le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, auquel les « Gomatraciens » ont réservé un accueil spontané et particulièrement chaleureux

La crème politico-administrative s’est donné rendez-vous le lundi 24 mars 2014 à Goma (province du Nord-Kivu). Objet: prendre part à la conférence minière de la RDC, la deuxième de la série après celle tenue l’année passée à Lubumbashi, au Katanga. Gouverneurs de province, députés, sénateurs, ministres ont assisté à la cérémonie d’ouverture que le Premier ministre a présidée au nom du chef de l’Etat empêché.

Des sources sur place au chef-lieu de la province du Nord-Kivu ont fait savoir à notre Rédaction en fin de soirée qu’un fait insolite a marqué l’arrivée de différentes personnalités dans la ville de Goma. Il s’agit, notent nos sources, de l’accueil chaleureux et délirant auquel a eu droit, de manière particulière, le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, de la part de la population. Le bain de foule, qui s’est effectué sous une pluie battante aurait surpris plus d’un parmi les participants.

L’homme aurait été touché par cette marque de sympathie spontanée de la part des compatriotes qui criaient à tue tête: Moïse! Moïse! Comment faut-il interpréter cette chaleur humaine ? Quelques proches de Moïse Katumbi interrogés à Kinshasa soutiennent qu’il s’agirait, au-delà de la curiosité toujours croissante à approcher ce gouverneur hors pair qui a fait tant parler de lui à travers ses réalisations aussi bien dans le cadre des Cinq chantiers que celui de la Révolution de la modernité prônée depuis 2011 par le chef de l’Etat.

Mais en plus, il s’agirait de ces échos favorables sur la personnalité du président du TP Mazembe dont l’amour de la patrie et pour des populations démunies et autres sinistrés est devenu quasiment légendaire. L’autre particularité de la journée de lundi dans le chef-lieu du Nord-Kivu, ajoutent des témoins, c’est la présence, dans la foule qui s’activait autour du « ecce homo », des drapelets frappés de logos des partis politiques et associations, toutes tendances confondues.

Le Potentiel

Lire aussi:
Publicité

Laissez un commentaire