Sud-Kivu: l’élection du vice-gouverneur fixée au 14 mai 20140 Commentaires

Par Radio Okapi
Posté le 03 Avr 2014 à 11:08
L'ancien vice gouverneur du Su-Kivu au milieu, Mr Kibala Mwati, maintenant ministre.

L’ancien vice gouverneur du Sud-Kivu au milieu, Mr Kibala Mwati, maintenant ministre.

L’élection partielle du vice-gouverneur de la province du Sud-Kivu interviendra le 14 mai prochain et la publication des résultats aura lieu le même jour. C’est ce qu’indique le calendrier aménagé de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) publié mercredi 2 avril à Bukavu. Selon l’agenda de cette institution citoyenne, le processus de dépôt, le traitement et la publication des candidatures sera amorcé à partir de vendredi 4 avril prochain.

La publication des résultats définitifs par la cour d’appel de Bukavu interviendra le 30 mai, ajoute le même document de la Ceni.

Le poste du vice-gouverneur est resté vacant depuis l’élection de Jean-Claude Kibala comme député en 2011 et sa nomination au gouvernement comme ministre de la Fonction publique. En janvier dernier, la Ceni avait publié un calendrier pour organiser cette élection au 20 février.

Depuis cette annonce, aucune candidature n’a été enregistrée, affirme le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba Mulumba.

Le poste à pourvoir n’est ouvert qu’à la majorité présidentielle (MP), plate-forme politique à laquelle appartient l’ancien vice-gouverneur.

Jean-Pierre Kalamba explique que les candidats intéressés devraient se présenter officiellement au bureau de réception et traitement des candidatures de la Ceni du Sud-Kivu.

« Le bureau sera ouvert auprès du secrétariat exécutif provincial au niveau de la ville de Bukavu comme chef lieu de la province du Sud-Kivu. Après le traitement, les dossiers seront transmis au bureau de la Ceni à Kinshasa qui examinera de la validité des dossiers et rendra une décision de déclaration de candidature recevable ou non recevable. C’est ça la procédure classique », a-t-il ajouté.

L’ONG Groupe des faiseurs d’opinion pour la démocratie et la bonne gouvernance (Refodeg)  a réclamé en mars 2013 l’élection du vice-gouverneur du Sud-Kivu, soulignant que le vice-gouverneur est « un personnage très important de la province ».

Lire aussi:
Publicité

Laissez un commentaire