juillet 18th, 2014

Mon Cher Congolais, l’histoire n’attend que toi pour changer son cours

Posté le 18 Juil 2014 à 11:27

Chaque heure, une femme meurt sur le lit d’accouchement. Chaque nuit un homme ou une femme est gratuitement assassiné. Chaque minute une femme est violée. Chaque seconde, des millions des francs congolais enrichissent mafieusement une poignée de citoyens. Toujours des crimes sont impunis, des injustices sont justifiés, des abus sont tolérés. Toujours un homme ou une femme est gênée par une situation inacceptable.

On ne s’y habitue pas…

En attendant, le temps ne nous aide pas. Nous voilà 54 ans après l’indépendance du pays et nous attendons toujours. Certains décrivent le profil d’un sauveur et se cachent leurs responsabilités.

Au lieu de trouver des solutions au problèmes de chômage,…