Mort du Chauffeur de Mamadou Ndala, Principal temoin de l’assassinat3 Commentaires

Par admin
Posté le 02 Oct 2014 à 2:52

chauffeur de mamadou ndalaLe principal témoin décédé ce matin vers 7h00. Ses collègues en colère affirment qu’il a été lui aussi éliminé. Un médecin qui l’a examiné a indiqué à l’AFP qu’il avait été amené dans un état de mort apparente. Le Sergent-Major Arsène Ndabu Ndongala avait comparu hier, et fait une longue déposition dans laquelle il a indiqué à la Cour que durant l’enquête il avait été forcé de donner une version des faits différente de la réalité, notamment au sujet de l’incendie de la jeep du Colonel Mamadou. Il a affirmé qu’après le tir de la roquette il avait quitté le lieu avec le corps de Mamadou Ndala déjà mort à l’intérieur, pour aller chercher des renforts, et avoir été surpris de constater à son retour que la voiture brûlait, sous le regard d’officiers des renseignements militaires arrivés sur les lieux entre-temps. Il a cité un agent de la MONUSCO qui était revenu avec lui, et qui pouvait attester de cela.

Arsène Ndabu Ndongala (voir photo 1 de son cadavre), était le chauffeur du Colonel Mamadou Ndala, et le principal témoin dans ce procès. C’est lui qui conduisait la jeep au moment de l’attaque qui avait tué son chef le 2 janvier 2014. C’est aussi lui qui avait accouru pour chercher le secours après l’incident.

Ce matin à Beni, ses collègues soldats FARDC ne pouvaient pas cacher leur rage. Ils affirment être certains que le Sergent-Major venait d’être « lui aussi » liquidé pour « ne pas faire des révélations gênantes ».

Son avocat, Me Augustin Tshisambu, a demandé à la Cour une autopsie pour son client. Mais la Cour a rejeté sa requête. Sur les photos prises hier (voir photo 2), l’on peut voir le Sergent-Major Ndabu amaigri. Il a été détenu pendant plusieurs mois à Kinshasa, sans médicaments, alors qu’il était atteint d’une maladie chronique (probablement le Sida). Pour autant tous les témoins, y compris les médecins qui ont eu à le soigner, attestent que sa vie n’était pas en danger, et qu’hier il était assez fort pour parler pendant 4 heures à la barre.

Alors:
– Pourquoi lui, le témoin-clé, et pourquoi maintenant ?
– Pourquoi au lendemain de ses déclarations remettant en cause la version officielle des faits (celle de l’auditorat) ?
– Pourquoi la Cour n’a-t-elle pas daigné ordonner son autopsie, alors que c’est la moindre des choses ?
– Pourquoi l’Auditorat l’avait-il contrait à déclarer que la jeep avait brûlé avec l’impact de la roquette, alors que c’est faux ?
– Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Ces questions ne trouveront sûrement jamais de réponse rationnelle. Pourtant elles ne nous laissent qu’une seule évidence : la vérité sur les circonstances, les motifs et les commanditaires de la mort de notre Héros Mamadou Ndala ne sera jamais connue. Et il est clair qu’il y a des gens qui veulent à tout prix la taire à tout jamais.

Finalement, il faut être naïf pour croire que la justice sera rendu, et que ce procès servira à quelque chose. Non : NOUS N’EN ATTENDONS PLUS RIEN ! Nous appelons toutes les Congolaises et tous les Congolais épris de changement à trouver dans tout ce simulacre de l’énergie pour se révolter intérieurement et lutter plus que jamais. Car, autrement, le Congo n’a aucun avenir !

Vive la Lutte, qui seule nous libérera et nous rendra dignes.

Source: La LUCHA

Lire aussi:
Publicité

3 Commentaires

  1. NDEKE MAYELE

    tout ceci prouve que notre pays n’ a pas d’avenir croyez-moi.il nous est tous demandé de se soulever comme un seul homme dans de régions,de villes,villages,de quartiers,dans des rues.
    Dans l’armée ,la police,qu’il y’ait la désobéissance .le peuple congolais doit impérativement quitter la peur car la mort est déjà devant nous..

  2. OMBENI MAPENDANO

    Mes frere,nous comme habitant du congo nous pouvons déja ouvrire nos intelligence dans un cas ou autre nous pouvons tous etre dans ce meme chemin.car il n’ya plus la démocratie.

  3. Emmanuel Macara

    SOYONS SERIEUX|TROP DE MORTS POURQUOI?VOUS TUEZ VOS FRERES POUR AVOIR UNE VIE ETERNELLE?VOUS N,AUREZ PAS CENT ANS

Laissez un commentaire