108 nouveaux jeunes pour la protection du parc national de Virunga2 Commentaires

Par admin
Posté le 18 Nov 2014 à 12:01

Le week-end dernier était très mouvementé au centre de formation d’Ishango situé dans le Territoire de Beni en Province du Nord-Kivu.
Une journée marquée par la cérémonie de grande parade marquant la fin de la formation des 108 nouveaux Eco-gardes dont 10 jeunes filles.

virunga movie guards female

Pendant six mois environs, ces Gardes-parc ont appris des notions théoriques de base et pratiques pour la protection de l’intégrité du Parc National des Virunga, sa faune et sa flore.

Dans son adresse à ces nouveaux jeunes engagés pour servir le pays, le Directeur Provincial et Chef de site Emmanuel de Merode, a tout d’abord exprimé ses sentiments de satisfaction pour la réussite de cette formation et de remerciement aux Lauréats. Il est revenu sur la tâche de ces nouveaux Eco-gardes pour faire face au défi majeur qui les attend. «Le monde entier nous regarde par rapport à un service que nous rendons à toute l’Humanité, celui de préserver ce site, le Parc des Virunga, une de grandes valeurs, un des plus grands trésors au niveau mondial. Et donc, ça ressort de la fierté du pays que nous réussissions ce défis, celui de protéger et d’assurer l’avenir du PNVi». Emmanuel de Merode a rappelé que le parc National des Virunga n’est pas seulement un site naturel, mais c’est également une très grande opportunité pour le développement économique et social de la République Démocratique du Congo à travers quatre piliers, notamment le Tourisme, l’énergie, l’agriculture et la pêche; D’où la nécessité de le préserver. « Vous avez une très grande responsabilité, et pour y arriver, il faut être avant tout intègre et honnête, de respecter la hiérarchie et les ordres car l’objectif c’est de devenir une institution de gestion des parcs nationaux qui est la plus disciplinée et la plus professionnelle au monde », a-t-il recommandé.

virunga movie demerode

L’autre temps fort de cette cérémonie était le défilé et la démonstration de certaines notions pratiques apprises notamment le maniement d’armes et les techniques de tir, l’application des techniques de premiers secours sur soi ou ses collègues en toutes situations, les tactiques et application des différentes techniques de combat face à des menaces, des techniques de self défense ainsi que d’autres exercices d’endurance physiques.

Signalons que ces Gardes-parc, recrutés dans différents coins de la province ont été équipés en uniformes et matériels nécessaires pour renforcer la capacité opérationnelle de l’ICCN. Cette formation qui est la troisième depuis le lancement du processus de la réforme et professionnalisation de la gestion du Parc National des Virunga, a bénéficié du soutien de la Fondation Howard G. Buffet.

Le Parc National des Virunga, site du patrimoine mondial, est victime des braconnages, la pêche illicite sur le lac Edouard, la carbonisation et le package des vaches ainsi que l’agriculture en violation de la loi.

Olivier Mukisya – ICCN Rumangabo / Nord-Kivu

Lire aussi:
Publicité

2 Commentaires

  1. BISIMWA BURUME Pascal

    NOUS AIMONS TOUS LE PARC NATIONAL DE VIRUNGAN SAUF QUE NOUS POSTULONS TOUJOURS AUX DIFFERENTES OFFRES D4EMPLOI Y AFFERENTES?,MAIS NOUS N4AVONS JAMAIS EU LA CHANCE D’ETRE RECRUTE! TEL EST LE CAS DE L’OFFRE DE MAGASINIER PAR VIRUNGA FOUNDATION!

  2. vraiment ici c’est génial mais n’oublier pas que nous avons remis nos demandes a l’iccn pour postuler dans le PNKB. très contant de voir la fin de cette formation.

Laissez un commentaire