Les FARDC sauvent de justesse la sœur Paula Lwarhiba et le couvent d’Uvira a Kalundu1 Commentaire

Par admin
Posté le 08 Jan 2015 à 11:32

Dieu étant grand vient de sauver ma famille cette nuit à 00h heure de l’Est plus précisément à Uvira vers Kalundu où ma grande sœur, la sœur religieuse Paula Lwarhiba de la congrégation des sœurs Piccole filles communément appelées les soeurs de Kalundu a échappé à la mort par assassinat.

La scène s’est passée dans la nuit de ce mercredi à jeudi lorsque un groupe d’ hommes lourdement armés ont réussi à pénétrer dans le couvent des  » sœurs de kalundu » jusqu’à forcer les portes en cassant vitres, serrures du bâtiment d’habitation et cela après avoir maîtrisé la sentinelle dans l’enclos.

Ces malfrats en quête de la soeur supérieure auprès de qui voulaient obtenir l’argent ont eu le malheur de tomber sur la porte de la chambre de la soeur paula Lwarhiba qu’ils ont menacée de mort si elle ne montrait pas où se cachait la soeur supérieur de la nationalité italienne supposée garder l’argent du couvent.
S’obstinant à sacrifier la soeur recherchée, soeur paula Lwarhiba jura ne rien connaître sur les traces de sa soeur supérieure.

Pris de colère, ces bandits en ont profité pour tout prendre de la chambre de la soeur paula, téléphones et argent destiné au payement scolaire des enfants démunis de la contrée. Ceci après lui avoir demandé à leur donner 50.000 dollars que la pauvre n’en avait pas.
C’est que ces malfrats l’ont malmenée dehors pour qu’elle opère les choix entre être assassinée ou dévoiler où se cacherait la soeur supérieure. Chargeant l’armée pour en finir avec la soeur paula Lwarhiba qui résista à ne céder même aux menaces dernières minutes sur choisir la mort ou viol. Une discussion entre les bandits surgit entre les pour et les contre de l’acte de viol à opérer sur l’infortunée. Minutes après des coups des balles retentissent dehors. Déjà le secours de l’armée alertée par une de soeur qui se cachait derrière l’armoire d’une de chambre a su joindre discrètement l’unité de l’armée la plus proche. C’est le sauve qui peut, abandonnant la soeur. Ils étaient bien nombreux. Ainsi soeur paula Lwarhiba trouvera la vie sauve.
L’évêque d’uvira vient d’ordonner que ces soeurs se retirent momentanément d’uvira pour bukavu en attendant que leur sécurité et celle du couvent soient garanties par les autorités compétentes.
Contactée, soeur Paula Lwarhiba rend grâce à Dieu et pardon à ceux là qui ont voulu attenter et leur vie mais se dit regretter du fait qu’elle va manquer ses élèves qu’elle enseigne pendant le temps forcé qu’elle passera à bukavu. Son souhait est de retourner vite à kalundu rejoindre ses élèves qui démunis risquent de rater les cours.
Dieu merci pour ma grande soeur !

Par Maitre Lwarhiba, frere de la soeur Paula Lwarhiba

Lire aussi:
Publicité

1 Commentaire

  1. Jules electric

    Mes condolences a mes tres cheres soeurs picoles. Seul Dieu continuera a garder votre vie sauve. Courage pour les actions caritaltives que vous ne cessez de poser au profit de la population vulnerable d’Uvira.

Laissez un commentaire