Les étudiants du Sud-Kivu mettent en garde les politiciens en mal de positionnement2 Commentaires

Par Radio Maendeleo
Posté le 10 Fév 2015 à 12:47

Le collège provincial des étudiants promet de radier tout porte-parole de n’importe quelle institution supérieure et universitaire qui sera encore une fois attrapé dans des manifestations politiciennes sous le label du collège des étudiants au Sud-Kivu.

Le collège des étudiants n’appartient ni à la majorité, ni à l’opposition, mais plutôt il fait partie de la composante de la société civile et donc il est apolitique, selon une déclaration  adressée aux médias.

Cette position est consécutive aux récentes manifestations populaires organisées à Bukavu par des hommes politiques qui auraient manipulé les étudiants de certaines institutions supérieures afin qu’ils y prennent part, selon notre source.

A cet effet, le collège provincial des étudiants met formellement en garde les portes paroles des étudiants qui seront attrapés dans des manifestations à caractère politique.

Les contrevenants seront tout simplement radiés de la corporation, tel que nous le dit Alain Paul Nyaringa, conseiller au sein du collège provincial des étudiants et représentant délégué général des étudiants de l’Université Catholique de Bukavu UCB.

Le collège provincial des étudiants rappelle à l’opinion qu’il n’empêche pas à tout étudiant d’adhérer à n’importe quel mouvement politique.

Mais cela doit se faire d’une façon individuelle et pas au nom du collège provincial qui est apolitique. Mais alors, qu’arrivera-t-il s’ils sont contraints par certaines autorités académiques ?

Ce n’est certainement plus un scoop pour personne, certains étudiants sont considérés comme des véritables pions politiques et représentent l’arme de prédilection des politiciens pour faire entendre leur voix, estime une certaine opinion.

Ce qui cloche est que même certaines autorités académiques se mêlent dans ces affaires au nom de leurs propres institutions ; or, le milieu universitaire est et restera à jamais apolitique, croit savoir certains acteurs de la société civile.

Lire aussi:
Publicité

2 Commentaires

  1. ZENGA NKORANYI N

    Au nom de la Societe Civile de la republique Democratique du Congo et de ses Acteurs: exiles et ceux residents en Ouganda, nous disons haut et fort que la decision du college provicial du Sud-Kivu regroupant l’ensemble d’etudiants detient son pesan d’OR afin de stopper l’instrimentalisation des cadres avenir pour des fins politiciennes et sacrifiant ainsi, l’avenir de la PATRIE de nos Heros : P.E.LUMUMBA et L.D.KABILA.

    Une bonne decision, oui, vous faites partie des composantes de la Societe Civile forces Vives, la trahison pour de raisons egoistes doit etre enterree tout en sachant que tout traitre a son sort et/ou, connait bien sa sanction avant qu’il ne quitte cette terre (…) Combattons donc l’impunite tout en prechant l’avenement d’un Etat des DROITS en RDC en particulier et dans la Region des Grands-Lacs en generale. Courage donc notre genesse estudiantine de la Province mere de la revolution au Congo Democratique, mon PAYS .

  2. Crispus Mayinga

    Déraison totale, les organisations comme UGEC ont aide à virer la dictature de Mobutu, sous le RCD à Bukavu les étudiants au premier rang ont repoussé l’agression et l’occupation, aujourd’hui plus que jamais la jeunesse estudiantine frondeuse du Sud Kivu doit contribuer au depart du régime actuel qui n’est pas different à plusieurs égards du RCD et du Mobutisme, ne soyons pas laches chers camarades !

Laissez un commentaire