Archives par mot-clé : fdlr

Libération de 58 otages des FDLR à Mwenga

Un rebelle FDLR

Cinquante-huit personnes notamment des hommes, des femmes et des enfants pris en otages depuis plus d’une année par les combattants FDLR ont été libérés depuis lundi 18 avril à Kasika, à plus de 110 kilomètres de Bukavu dans le territoire de Mwenga.

Selon les sources militaires, c’est une action de 323è brigade du colonel Hamuli Chiviri basée à Kalambi dans le même territoire.

Ces otages ont été ramenés de la forêt de Kibudika près de Nyabaleke à l’est de Kasika.

Selon le chargé de renseignement au secteur 3 des opérations Amani Leo, ces otages avaient été pris dans divers villages de Mwenga.

Le colonel Hamuli Chiviri, pour sa part, précise que plusieurs enfants de ces otages souffrent de malnutrition sévère.

Copyright Radio Okapi

Kalehe: 2 morts et 4 blessés, bilan d’une attaque contre les FARDC attribuée aux FDLR

Fardc a Masisi

Une position des FARDC a été attaquée dans le groupement de Mulonge, chefferie de Bulowe, en territoire de Kalehe, au Sud-Kivu, dans la nuit du 16 au 17 avril. Selon des sources concordantes, cette attaque surprise attribuée aux éléments FDLR, a fait 2 morts dans les rangs de l’armée congolaise et 4 blessés civils.Les assaillants étaient venus du parc Kahuzi-Biega.
Ils ont attaqué les troupes FARDC sous le commandement du 24e secteur, près de Katasomwa.

C’était vers 23h locales, précisent les mêmes sources.

Les militaires congolais ont perdu deux des leurs, mais ils ont réussi à repousser l’ennemi jusque dans le parc après un bref affrontement, indiquent ces sources.

Parmi les civils blessés, l’un l’a été grièvement.

Ces informations n’ont été ni confirmées ni infirmées par les sources militaires officielles.

L’officier FARDC chargé de communication de l’état-major de l’opération Amani leo à Bukavu, a déclaré que les opérations militaires se poursuivent dans les différents secteurs.

Si les soldats congolais trouvent la mort sur le champ de bataille dans ces opérations, quoi de plus normal pour des gens qui ont prêté serment pour servir la patrie, a souligné le même officier.